Voltaire

  • Une exposition à voir, un livre à lire !

    PRIMO LEVI, PUISQUE C'EST UN HOMME

        PRIMO LEVI ENTRE ECRITURE ET TRADUCTION 

    Primo levi - portrait par CPPrimo Levi est unanimement reconnu en tant qu'une des figures emblématiques du témoignage des survivants des camps de concentration et d'extermination nazis. Sa volonté de donner une dimension universelle à son témoignage est l'une des principales qualités qui lui soient reconnues. Mais il serait injuste et réducteur de ne voir en lui qu'un témoin de l'univers concentrationnaire. Véritable intellectuel engagé, Primo Levi nous a laissé une œuvre majeure, aux facettes multiples.

       À l'initiative conjointe de la Fondation Auschwitz et de l'asbl Mémoire d'Auschwitz, l'exposition Primo Levi, puisque c'est un homme, sera présente à Bruxelles du 25 avril au 3 juin 2008, à l'Espace 27 septembre (Atrium de la Communauté française, Boulevard Léopold). Cette exposition a été conçue par le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation (Ville de Lyon). Le Professeur Philippe Mesnard, conseiller scientifique de la Fondation Auschwitz et grand spécialiste de Primo Levi, en est le commissaire.

       L'exposition compte une centaine de pièces reproduites en fac-similés (manuscrits, tapuscrits, livres et de nombreuses photos inédites à ce jour). Elle se répartit en quatre périodes :

    - ses années de formation à Turin, son entrée en résistance et sa déportation jusqu'en 1945;

    - la mise en place de l'œuvre et de ses dispositifs entre 1946 et 1966;

    - la reconnaissance progressive de l'écrivain et la reconnaissance unanime du témoin exemplaire, de 1966 à 1982;

    - la fatigue du témoin, de 1982 à 1987.

       L'exposition se clôture par une section consacrée à la mémoire de Primo Levi après sa disparition tragique en 1987, c'est-à-dire son suicide selon la thèse officielle, une version que certains – dont Catherine Petitjean – réfute au profit d'une chute purement accidentelle dans l'escalier de son immeuble à Turin.

       Memogrames sera présent à cette occasion, puisque notre maison d'édition a publié en 2007, à l'occasion du vingtième anniversaire de la disparition du célèbre écrivain juif italien, l'interview inédite que Catherine Petitjean avait réalisée en 1980, dans le cadre de son Mémoire de fin d'étude de traductrice interprète. Rappelons les caractéristiques de ce livre : format 22 X 22, 80 pages, vendu au prix de 13 € - ISBN 2-930418-22-2. Préfacé par le Professeur Philippe Mesnard, le livre comporte une introduction de Catherine Petitjean, suivie de l'interview en italien et dans ses traductions française et anglaise. Illustrations par l'auteur, réalisées lors de l'interview en 1980.

       Lors de la parution du livre en mars 2007, Catherine Petitjean avait répondu à nos questions. Il suffit de cliquer sur le portrait de l'écrivain qu'elle réalisa en 1980 pour y accéder.

  • Les profs sur la Toile...

    aideauxprofsSi l'on compte beaucoup d'anciens enseignants parmi le "personnel politique", ce n'est toutefois pas la seule "seconde carrière" que peuvent embrasser des professeurs ayant décidé, un jour, pour des raisons multiples, de tourner le dos au tableau noir et à leurs étudiants. Il est même une association, en France, qui les assiste dans leur démarche de reconversion. Elle s'appelle Aide aux Profs et développe un site Web : www.aideauxprofs.org. Voici peu, un de ses principaux animateurs, Rémi Boyer, croisait, sur la Toile, le fondateur et directeur de Memogrames. Cette rencontre virtuelle a débouché sur une interview de Luc Verton, professeur de français pendant neuf ans, puis permanent syndical pendant près de vingt années avant d'embrasser la carrière d'éditeur. Celle-ci est parue sur www.cafepedagogique.net, dans la rubrique "Débuter une seconde carrière".

    9_cercles_blog_1L'association Aideauxprofs a également épinglé, comme coup de cœur de ce mois d'avril, un livre paru chez Memogrames en 2006, Les Neuf Cercles, un roman de Christian Du Pré, un professeur de français désormais à la retraite, évoquant la dure prise de contact d'un jeune enseignant avec la réalité du métier dans un lycée de grande métropole, au fil de neuf mois d'une descente aux enfers digne de Dante... Pour lire l'interview de Christian Du Pré, cliquez sur la couverture de son livre !

     

     

     

  • 11 avril - Journée mondiale Parkinson

    Parkinson s'est invité chez nous,
    le best-seller de notre collection Isis

    Parkinson Couverture pour blog MemogramesMemogrames a consacré une de ses collections à la santé, la maladie et l'histoire de la médecine : la collection Isis. Y sont déjà parus les romans Martin entre autres (qui évoque la difficile insertion professionnelle d'un jeune autiste) et Marie-Ange (consacré à l'anorexie), le recueil de nouvelles historiques Ces Dames de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose, ou encore la monographie trilingue NL/FR/EN consacrée à la neuroradiologie, Le Crâne Transparent. Y paraîtront prochainement Louison et les malades de la peste (une nouvelle historique magistralement illustrée évoquant la peste à Lessines au 17e siècle) et Médecins, brancardiers et infirmières dans la Grande Guerre.  
    Toutefois, cette collection doit en grande partie son succès au premier titre paru, en novembre 2005, c'est-à-dire le récit inspiré de témoignages de parkinsoniens Parkinson s'est invité chez nous, coécrit par Marianne Vanhecke et Lucette Hoisnard et édité en partenariat avec l'Association Parkinson. Cet ouvrage est quasi épuisé et fera sans doute l'objet d'une édition de poche fin 2008 ou début 2009. Il est toujours disponible dans son édition originale auprès de l'Association Parkinson Belgique, auprès de l'éditeur ou en le commandant via votre libraire habituel (n.b. pour la France, vous préciserez à votre libraire que l'ouvrage est distribué par Soleils Diffusion).

    Présentation : Dans la longue tradition des récits à quatre mains, Parkinson s'est invité chez nous se présente comme les journaux intimes en miroir d'un homme atteint de la maladie de Parkinson et de son épouse.

    Choc de l'annonce, déni, colère, dépression, adaptation à une vie chamboulée, évolution physique et psychologique du couple face à l'épreuve, apprivoisement de la maladie, cheminement vers la sérénité… Autant d'étapes qu'Élise et Nicolas évoquent chacun à leur façon, avec leur sensibilité et leur style propres, leur vécu et leurs ressources psychiques personnelles.

    Il s'agit, bien sûr, d'une fiction, mais inspirée de nombreuses interviews et rencontres avec des malades, membres de l'Association Parkinson, et leurs soignants, afin "d'humaniser", par le biais de héros attachants, l'information plus scientifique qui complète l'ouvrage.

    L'objectif est de montrer que si la maladie de Parkinson reste lourdement invalidante, des progrès considérables ont été réalisés depuis les années soixante et la recherche scientifique en promet de nombreux autres. L'avenir des parkinsoniens, dont le vieillissement de la population augmente sans cesse le nombre, ne pourra donc que s'éclaircir dans les décennies à venir.

    En attendant, Nicolas lutte jour après jour, avec obstination, contre l'intrus qui s'est un jour emparé de sa vie. Et, comme tous ses semblables, il est bien sûr soutenu dans son combat par des équipes pluridisciplinaires dévouées (médecins, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, logopèdes, psychologues…) et une dynamique association de soutien aux patients.

    Son histoire vient aussi prouver que l'on peut être un grand malade chronique, victime perpétuelle de tremblements, raideurs, blocages, dyskinésies et autres pertes d'équilibre, mais n'en rester pas moins maître de son destin. Que l'on peut vivre encore, agir, rire et aimer. Que l'on peut ÊTRE encore. Au sens le plus noble, le plus humain du terme.

    Données pratiques : Marianne Vanhecke et Lucette Hoisnard, Parkinson s'est invité chez nous - Récit - 192 pages format A5, éd. Memogrames, novembre 2005, en partenariat avec l'Association Parkinson ( APk) en Belgique francophone. Préface de Son Altesse la Prince de Caraman Chimay et note de synthèse sur la maladie, par le Professeur Alain Maertens de Noordhoudt. Prix public TTC: 20 € - ISBN : 2-930418-02-8