Voltaire

  • A PARAITRE EN OCTOBRE 2009

    André CHABOT,

    Dictionnaire illustré

    de Symbolique funéraire

    Ouvrage de référence de 624 pages

    au format 22 X 22 cm,

    à paraître dans la collection Imhotep

     

       André Chabot collectionne, en noir et blanc, tombes, mausolées, hypogées, cénotaphes et catacombes. Ses photos de monuments funéraires, plus de 165.000 à ce jour, constituent un fonds unique et cosmopolite en perpétuel développement. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, parmi lesquels Érotique du cimetière, prix de l’Humour noir 1991. Plasticien, il crée des installations où le tombeau parle et le cercueil revisité transporte ses phantasmes.

       Son Dictionnaire illustré de la Symbolique funéraire est un ouvrage de référence qui, de A à Z, constitue une visite accompagnée dans les cimetières du monde. Les images d’architecture et de sculpture y sont le reflet d’une sensibilité funéraire en cours de mutation et participent de la conservation du patrimoine. Les entrées y décodent les symboles tant religieux - en lente voie de disparition - que profanes, qui peu à peu les remplacent. Les trois grandes religions monothéistes sont évoquées en même temps que les spiritualités asiatiques et la Libre-Pensée.

       L’auteur rappelle dans son avant-propos que « En matière de symbolique, une même image peut suggérer maintes traductions tant profanes que sacrées, tout comme une interprétation et son contraire, à la mesure de l’exploitation qui en est faite selon les époques, les lieux et les croyances.

    Dans le cimetière, le dédale des symboles donne l’impression que tout veut tout dire. Les symboles, récupérés parfois par de croyances et de philosophie diamétralement opposées, sont toujours bipolaires voire polyvalents. »

       Ce dictionnaire de 624 pages au format de 22 x 22 cm, sous couverture rigide et jaquette, complété d’un DVD-rom dans sa version de luxe, propose quelque 500 définitions et est illustré de plus de 600 photographies de monuments funéraires à travers le monde.

     

    Laurence VANIN-VERNA,

    La Sagesse de Vivre :

    Les Philosophes et la Mort

    Essai philosophique de 160 pages - format A6.

    Inaugure la collection Carnets de l’Olympe

     

    Laurence Vanin-Verna est Docteur en philosophie politique et épistémologie. Conférencière, auteur de plusieurs ouvrages d’initiation à la philo et professeur à l’université du Sud Toulon Var et à l’université du Temps libre de Toulon, elle anime aussi les forums philofnac à Toulon et Marseille, ainsi qu’un atelier de philosophie en collège et dirige la collection « La philo ouverte à tous » aux éditions Ellipses.

       Son essai La Sagesse de Vivre : les philosophes et la mort inaugure chez Memogrames la collection « philo » Les Carnets de l’Olympe, dont elle assurera la direction.

       Face à sa finitude, l’homme est désemparé. Il aborde l’existence par la question du « pourquoi ». « Pourquoi m’a-t-on donné la vie si c’est pour la reprendre ? »

       Il est envahi par la colère, la révolte… puis, il cherche un sens à sa mort et pose un au-delà salvateur, un lieu où tout peut continuer autrement… ou encore il envisage une réincarnation ; bref, quelque chose qui n’est plus « la fin de la fin ». Mais quand l’homme se fait philosophe, comment appréhende-t-il cette idée qui sera aussi sa réalité ultime ?

    Pourquoi craindre de quitter la scène de l’existence ? Et face à la douleur, la souffrance ou le désespoir, comment partir ou rester ? A-t-on le choix ?  À défaut de parvenir à l’éternité, l’homme doit repenser sa vie, son projet. Et si certains philosophes se sont interrogés sur la question du suicide, c’est simplement pour déterminer si la vie vaut ou non la peine d’être vécue. La question du sens de l’existence est alors posée. La sagesse permet-elle de trouver les réponses ou remèdes à la crainte de la mort ? Comment retrouver la « joie » de vivre ?

       Réponse dans cet essai qui aborde de manière optimiste la sagesse de vivre en montrant comment les philosophes de l’Antiquité à nos jours se sont détachés de la peur de la mort pour appréhender l’existence avec sérénité.

     

    NOS OFFRES PROMOTIONNELLES DE SOUSCRIPTION

       Le Dictionnaire illustré de Symbolique funéraire, d’André Chabot, disponible en librairie au prix de 53 € en version ordinaire (sans DVD) et de 58 € en édition de luxe (avec DVD) vous est proposé en souscription,  dans sa version de luxe (avec DVD), signé par l’auteur (dédicace sur demande), frais d’expédition inclus pour la France et la Belgique (autres pays de l’U.E. et Suisse, supplément de frais d’envoi de 5 €).  Au prix promotionnel de 53 € TTC

       L’essai philosophique de Laurence Vanin-Verna La Sagesse de Vivre : les philosophes et la mort, disponible en librairie au prix de 13 € vous est proposé en souscription, signé par l’auteur (dédicace sur demande), frais d’expédition inclus pour la France et la Belgique (autres pays de l’U.E. et Suisse, supplément de frais d’envoi de 3 €) Au prix promotionnel de 11 € TTC

    Les deux ouvrages, Dictionnaire illustré de Symbolique funéraire, (version de luxe), et La Sagesse de Vivre, , vous sont proposés ensemble, frais d’envoi inclus pour la France et la Belgique (autres pays de l’U.E. et Suisse, suppl. de frais d’envoi de 5 €) Au prix promotionnel de 62 € TTC

     

    Bulletin de souscription à retourner avant le 20 août 2009 à La Mémoire nécropolitaine* pour les souscripteurs domiciliés en France ou à Memogrames**, pour les souscripteurs domiciliés en Belgique ou dans tout autre pays européen.

    Je soussigné(e) (NOM, Prénom) :

    ……………………………………………………….

    Adresse de livraison  (rue, N°, code postal, localité)

    …………………………………..………………….

    ..……              ……………………………………...

    Souscris à (cochez l’offre choisie et précisez la quantité souhaitée) :

    O  …. exemplaire(s) du Dictionnaire illustré de Symbolique funéraire, d’André Chabot, dans son édition de luxe, au prix de 53 € TTC.

    O  …. exemplaire(s) de l’essai philosophique La Sagesse de Vivre, de Laurence Vanin-Verna, au prix de 11 € TTC.

    O …. exemplaire(s) de l’ensemble Dictionnaire illustré de Symbolique funéraire, + La Sagesse de Vivre au prix de 62 € TTC, frais d’envoi inclus.

    Je verse dès à présent le montant dû :

    - en France, en espèces ou par chèque, auprès de La Mémoire nécropolitaine.

    - en Belgique (ou autres pays U.E.), par virement exclusivement sur le compte 132-5168350-37 de Memogrames, (IBAN : BE 35 1325 1683 5037 – Swift :BNAGBEBB si virement international).

    Je souhaite/je ne souhaite pas de dédicace à :

     

    ………………………………………………………

    Signature et date :

     

     

    *LA MÉMOIRE NECROPOLITAINE - 25, rue Saulnier - 75009 Paris, France

    Tél : +33 (0)1-42-46-02-08 - Mob : +33 (0)6-22-02-29-86 - archives@lamemoirenecropolitaine.fr

     

    ** MEMOGRAMES - 13, rue des Sept Étoiles - 1082 Bruxelles, Belgique

    Tél : +32 (0)2 465 80 29 - Téléfax : +32 (0)2 465 36 87 - memogrames@yahoo.fr

     

  • Collection ISIS - à paraître en septembre

    Le Pôle Santé de l’ULB

    Histoire de lieux, de personnages, de découvertes

    En cette année 2009, l’Université Libre de Bruxelles commémore ses 175 ans d’existence. À cette occasion, l’A.M.U.B. (association des médecins anciens étudiants de l’ULB) a sollicité Memogrames pour l’édition d’un splendide ouvrage de 376 pages au format 17 X 24 cm, sous couverture rigide et reliure cousue fil de lin, au prix public de 30 €. Sous la direction des Professeurs S. Louryan et P. Kinnaert, l’ouvrage intitulé Le Pôle santé de l’ULB – Histoire de lieux, de personnages, de découvertes, préfacé par le Doyen de la Faculté de médecine de l’ULB, le Professeur Sylvain Meuris, paraîtra début septembre 2009, à l’occasion des Journées post-universitaires de la Faculté de médecine ULB.  Il est possible d’y souscrire jusqu’au 14 août 2009 au prix exceptionnel de 27 € (prix incluant l’expédition à une adresse en Belgique – supplément de 5 € pour l’envoi dans un autre pays de l’Union Européenne ou en Suisse).

        La Faculté de Médecine de l’ULB peut s’enorgueillir d’être la plus ancienne Faculté de l’Université de Bruxelles… puisqu’elle préexistait sous forme d’une « école de médecine », dont les fondations remontent à l’époque de Charles Quint. Elle est riche d’une histoire singulière, dont certaines des pages pourront être feuilletées à l’occasion de la lecture du présent ouvrage.

       Récemment incluse, avec des instituts « amis » et proches, dans le Pôle Santé, elle fait donc partie maintenant d’une famille dont chaque membre a sa propre évolution, souvent ignorée de ses partenaires. D’où l’opportunité, à l’occasion de la commémoration des 175 ans de l’Université Libre de Bruxelles, de rassembler en un ouvrage unique des morceaux d’histoire de l’ensemble des institutions réunies dans le Pôle Santé, et majoritairement (et peut-être, un jour, exclusivement) implantées sur le campus hospitalo-facultaire d’Anderlecht.

       Des chapitres inédits côtoient des articles publiés antérieurement dans la Revue Médicale de Bruxelles, partenaire privilégié du projet. L’ouvrage abordera l’histoire des campus de la Faculté de Médecine, évoquera de grands noms : Jules Bordet, Albert Claude (Prix Nobel), Albert Brachet, Frédéric Bremer, Paul Bastenie, Pierre Dustin, et d’autres encore. Il évoquera aussi l’histoire des grandes institutions hospitalières qui abritèrent l’enseignement clinique de la Faculté. Enfin, l’histoire de l’Institut de Pharmacie, de l’institut des Sciences de la Motricité, de l’École de Santé Publique et de l’École d’Infirmier(e)s annexée à l’ULB est également collationnée. Des textes qui devraient rappeler sur quelles bases se fonde l’avenir du Pôle Santé de l’ULB.

     

    Au sommaire : Préface,  S. Meuris - Avant-propos, S. Louryan - Histoire des campus médicaux de l’ULB, R. Mayer - L’enseignement clinique dans les hôpitaux de la Ville de Bruxelles, C. Dickstein-Bernard - L’évolution des institutions hospitalières bruxelloises et l’individualisation progressive des services d’obstétrique, F. Leroy et J. Deroover - L’institut Jules Bordet : son histoire et son avenir, C. Gompel - L’institut d’anatomie Raoul Warocqué de l’ULB, S. Louryan et N. Vanmuylder - Un portrait des enseignants d’anatomie humaine à l’ULB entre 1834 et 1905, S. Louryan - Albert Brachet, le « Jaurès de l’anatomie », J. Mulnard - Albert Dalcq, J. Mulnard - Marc Herlant, le « Pape de l’hypophyse », J.-L. Pasteels - Pierre Dustin, un homme dans la tradition de la renaissance,

     N. Dourov - Albert Hustin et la première transfusion sanguine, E. Dupont - Souvenirs d’un grand patron : Robert Danis, J. Mulnard - Jules Bordet, A. Govaerts - Albert Claude, la vie d’un homme d’exception, C. Gompel - Frédéric Bremer, un pionnier de la recherche sur le sommeil, M. Kerkhofs - Paul Govaerts, clinicien et physiologiste,

    C. Toussaint - Paul A. Bastenie,  J.–Cl. Demanet - La néphrose lipoïdique, le crapaud, la salamandre et le lombric. Un conte néphrologique exemplaire, C. Toussaint - Paul Martin. Un des fondateurs de la neurochirurgie

    en Belgique, J. Noterman - Historique de l’École de Santé Publique de l’ULB, C. De Brouwer, R. Lagasse - L’école d’infirmier[e]s annexée à l’ULB, G. Rigaux - Historique de l’Institut des Sciences de la motricité, J.-J. Moraine -

    Historique de l’Institut de Pharmacie, J.-M. Kauffmann.

     

    Pour souscrire à cet ouvrage, utilisez le bulletin ci-dessous et procédez à un virement AVANT le 14/08/2009.

     

    Bulletin de souscription

     

    à retourner à Memogrames, par courrier (13, rue des Sept Étoiles – 1082 Bruxelles), télécopie (+32 (0)2 465 36 87) ou courriel (memogrames@yahoo.fr)

     

    Je soussigné(e) (NOM, Prénom) :

     

    …………….……………………………………………….

     

    Adresse de livraison  (rue, N°, code postal, localité)

     

    ………………………………………………..…...……………….

     

    ..……              …………………………….………...…………...

     

    Infos spécifiques utiles à la livraison

    (ex. heures d’ouverture, personne de contact, N° GSM, …)

     

    ………………………………………………..………………...….

     

    ………………………………………………..…………………....

     

    N° TVA si assujetti …………………………………………....

     

    Raison sociale à mentionner sur la facture :

     

    ………………………………………………..…………………....

     

    Souscris à :

     

     …. exemplaire(s) de Le Pôle  Santé de l’ULB - Histoire de lieux, de personnages, de découvertes au prix promotionnel de 27 € (au lieu du prix public de 30 €). Ce prix de 27 € s’entend TVA et frais d’expédition à une adresse en Belgique et moyennant paiement anticipatif pour le 14 août 2009 au plus tard.  Je verse dès à présent le montant dû par virement exclusivement sur le compte 132-5168350-37 des éditions Memogrames, (IBAN : BE 35 1325 1683 5037 – Swift :BNAGBEBB si virement international).

     

    Signature et date :

     

  • OUFTI !

    Liège inspire à nouveau des nouvelles policières !

    Pour l’été 2009, Memogrames se dédouble et lance le label 13@7, réservé aux romans et fictions... que nous rêvions d’éditer, mais qui ne correspondaient pas à notre concept MeMograMes – les éditions de la mémoire et à notre ligne éditoriale dorénavant bien définie : « éditer la mémoire car elle est l’avenir du passé et la conscience du futur. »  Parallèlement au thriller de science-fiction – Le Bastion du Phénix - de Frédérique Badoux, déjà auteur chez Memogrames d’un imposant roman historique consacré aux celtes, Milo, nous publions aussi, dès le 15 juin, un recueil de nouvelles policières du romancier namurois Maurice Hembise, dont nous avons précédemment édité Pixels Colorés.

     

       Chaque écrivain a ses préférences et ses a priori quant aux circonstances liées à son écriture : d’aucuns affectionnent le silence de la nuit, d’autres l’aube naissante ou encore les longs après-midi aux terrasses de cafés branchés… Certains ne pratiquent que le stylo, d’autres sont accros de l’ordi. Mais peu supportent l’idée d’écrire en public.

       Maurice Hembise n’est pas de ceux-là ! Les textes qui constituent la première partie de Oufti !, un recueil de nouvelles policières à l’accent liégeois (320 pages au format A5 – 22 € - en librairie dès le 15 juin) ont été rédigées dans des circonstances pour le moins originales. En effet, les bouquinistes de Liège ont amicalement séquestré l’auteur, au fil de plusieurs week-ends, dans un local baptisé « aquarium », dans les sous-sols des Galeries de l’Opéra, là où eux-mêmes prenaient leurs quartiers d’hiver. Un écran géant permettait au public des Galeries de suivre en direct le travail de l’écrivain.

       De cette aventure extraordinaire, sont nées dix nouvelles policières relativement courtes, mettant en scène les bouquinistes liégeois dont question et leur vieil ami Mathieu, détective retraité, mais très perspicace. Une onzième nouvelle, écrite dans des circonstances similaires sur la Place Saint-Étienne (toujours à Liège) et alors que la mise en page du livre était déjà en cours, complète ce lot de nouvelles dédiées aux bouquinistes de la Cité ardente. Elle complète le tableau in extremis… Oufti !  La seconde partie du recueil rassemble d’autres nouvelles policières dont les héros sont le bougon inspecteur Gruaux et sa jolie et futée collègue, l’inspectrice Gabrielle Séduizan.  Un régal également car les intrigues, originales et bien construites, cohabitent avec l’humour !

     

    L’AUTEUR : Né en 1961 dans une famille de huit enfants, Maurice Hembise a toujours eu un penchant pour l'imaginaire. Dès l'enfance, il se fabriquait des histoires et écrivait même de courts dialogues pour son théâtre de marionnettes construit de ses propres mains. Mais c'est un "professeur de français pas comme les autres" qui déclencha chez lui le besoin de lire et lui fit prendre conscience que les histoires qu'il imaginait si volontiers pouvaient se vêtir de mots. Il écrivit des poèmes… d'amour, comme il se doit pour un ado amoureux, mais aussi quelques récits empreints d'érotisme et… des lettres d'amour pour compte de ses copains en quête de conquêtes. Puis, un premier roman, Ne passez plus par là, suite à un profond chagrin d'amour. Un roman qu'il détruisit ensuite pour tenter d'oublier, de panser la plaie.

       Aujourd'hui, marié, père de deux enfants et fonctionnaire, le quadragénaire namurois continue d'écrire. Après six romans (Culture d’Organe, L’Intraterrestre Maître de la Matière, La Voleuse de Semence, La Révolte des Deux-Bras, Mari fidèle et infidèle et Pixels Colorés, ce dernier chez Memogrames en 2008), il nous propose à présent un recueil de nouvelles policières au ton satirique et à l’arrière-goût de péket principautaire. Mû par un tempérament nomade de troubadour des temps modernes, Maurice Hembise hante volontiers les foires, brocantes, salons et librairies… à la rencontre de ses lecteurs. Et il innove en pratiquant volontiers son écriture en direct.