Voltaire

  • LE TEMOIGNAGE OUBLIE D'UNE INFIRMIERE DE 1914-1918...

    de_launoy_05.jpg

    En 1936, Jane de Launoy, infirmière, écrit un remarquable ouvrage intitulé « Infirmières de Guerre en service commandé » sur la base du journal qu’elle a tenu minutieusement, jour par jour, durant les quatre années de conflit de 1914 à 1918.

        Son œuvre n’a jamais été rééditée en français et a sombré dans un oubli regrettable. Jane de Launoy est pourtant la seule infirmière belge ayant porté un témoignage aussi complet dans le domaine des soins durant la Première Guerre mondiale.

       Le centenaire de cette « Grande Guerre » - une expression que Jane de Launoy ne cautionnerait sans doute pas – nous offre l’occasion de remettre en lumière cet ouvrage unique. Les initiateurs de ce projet de réédition sont Dan Lecocq, maître de conférence et chercheur à l'ULB, et Patrick Loodts, médecin, qui publieront en septembre prochain chez Memogrames La Grande Guerre des Soignantes. 

    Lire la suite

  • COMETE, LE RESEAU DERRIERE LA LIGNE DD

    Sort de presse en cette fin avril, dans notre collection Arès, Comète, le Réseau derrière la Ligne DD, un volume de 464 pages au format 22,5 x 22,5 cm. L'auteur Philippe LE BLANC revisite, à la lumière de documents inédits, l’histoire du plus célèbre réseau d’évasion de la Seconde Guerre mondiale et nous fait découvrir comment, entre 1940 et le début 1943, ce réseau de quelque 2800 résistants mués en agents secrets ont évacué prisonniers évadés, aviateurs alliés abattus et documents secrets vers Londres, via Gibraltar. Nous l'avons interviewé à propos de son livre.

    Lire la suite

  • Un recueil de poésies pour la jeunesse sous notre label MaX'iM

    L’AURORE

     

     Un seul point de lumière

    Au gouffre de la nuit,

    Des rayons éphémères,

    Un horizon qui luit.

    L’arc orangé paraît

    S’arrondissant en boule.

    Le plein Soleil renaît

    Et réjouit la foule.

    Merveille journalière,

    Confiance familière,

    C’est la vie et l’amour.

    Bannis peurs et mystères,

    Et pour toute la Terre,

    Voici le grand retour

     

    Lire la suite

  • Bicentenaire de la dernière victoire de Napoléon à Ligny, le 16 juin 1815

    Le contexte historique :Ayant abdiqué le 6 avril 1814, après l’échec de la campagne de Russie, Napoléon est exilé sur l’île d’Elbe. Il en revient le 1er mars 1815, marche sur Paris et rétablit l’Empire. Débute la campagne des cent jours… Le 12 juin, Napoléon quitte Paris. Il a reformé son armée dans des délais prodigieusement courts et 124.000 hommes l’attendent à la frontière du royaume des Pays-Bas. Le 15 juin, la Grande Armée franchit la Sambre et atteint Charleroi.

       Le 16 juin, Français et Alliés s’affrontent à Ligny. Les combats sont féroces. Le Prussien Brucker tombe de cheval et échappe de peu aux soldats français. A 21 h.00, Napoléon est victorieux, pour la dernière fois, deux jours avant sa défaite de Waterloo. Ligny, petit village du Namurois, est entré dans l’Histoire !

       Aujourd’hui, le musée de la bataille de Ligny, voulu par le S.I. Ligny et mis en œuvre par l’Association belge Napoléonienne, est un remarquable lieu de mémoire où sont relatées, phase par phase, heure après heure, les batailles de Ligny et des Quatre-Bras. 8 salles, 40 vitrines, une multitude de cartes et maquettes permettent au visiteur de revivre la dernière victoire de Napoléon, deux jours avant Waterloo.  

    Lire la suite

  • COMETE... Le réseau derrière la ligne DD

     L’histoire revisitée du plus célèbre réseau d’évasion de la Seconde Guerre mondiale

     Un réseau de 3.000 résistants mués en agents secrets évacue prisonniers évadés, aviateurs abattus et documents secrets vers Londres…

      Philippe LE BLANC revisite, à la lumière de documents inédits, l’histoire du plus célèbre réseau d’évasion de la Seconde Guerre mondiale et nous fait découvrir comment, entre 1940 et le début 1943, ce réseau de quelque 2800 résistants mués en agents secrets ont évacué prisonniers évadés, aviateurs alliés abattus et documents secrets vers Londres, via Gibraltar.

    Grâce à plus d’une décennie de recherches en Belgique aux archives de la Défense, du Centre d’Etudes et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines et de divers musées ou encore aux Archives Nationales américaines et britanniques (NARA), Philippe Le Blanc nous propose une monographie détaillée, mais aussi démystifiée du plus célèbre réseau d’évasion de la Seconde Guerre mondiale, le réseau Comète, qui acheminait des aviateurs alliés tombés en territoire occupé vers Gibraltar et le Royaume-Uni. Des réfractaires, des résistants, des agents secrets et des rapports d’espionnage suivaient la même filière d’exfiltration. Ce réseau comprenait un peu plus de deux mille cinq cents agents belges et quatre cents agents français.

       Au-delà des quelques acteurs de la Ligne – célèbres guides et autres passeurs glorifiés par les autorités dès la fin de la guerre, le présent ouvrage met en évidence le mérite de milliers d’anonymes, moins connus, qui ont bravé autant de dangers et ont payé le même prix du sang, en insufflant la vie au réseau tout entier. Pièces à l’appui, l’auteur rétablit une vérité plus complète sur l’importance réelle de l’action de certains et nous montre comment Comète était infiltrée par les services secrets de l’occupant dès ses premiers pas.

       En 1947, Andrée De Jongh clôturait son rapport d’activités en ces termes : [L’exposé ci-dessus] “ne se flatte pas d’être complet. Mais nous espérons, du moins, qu’il pourra constituer une sorte de cadre, dans lequel pourront venir s’insérer les rapports des autres survivants de cette histoire.” Plus de soixante-cinq ans plus tard, sous la plume de Philippe Le Blanc, ce cadre se remplit enfin singulièrement et l’historiographie traditionnelle s’efface au profit d’un inventaire plus complet, jusqu’au début 1943, de l’histoire de cette ligne et du réseau global sur lequel elle s’appuyait.

       L’histoire de Comète ne s’arrête toutefois pas en février 1943, à l’arrestation d’Andrée De Jongh. D’autres vont prendre la relève et développer encore le réseau, amplifier son action. Ce deuxième acte est encore à investiguer et à écrire.

    Philippe Le Blanc, Comète, le Réseau derrière la Ligne DD, 464 pages au format 22,5 x 22,5 cm. 49,00 €. ISBN 978-2-930698-10-6