Voltaire

  • SOUFFRIR D'ENSEIGNER... En collection de poche pour la rentrée scolaire !

    L’ouvrage de Rémi BOYER et José Mario HORENSTEIN, Souffrir d’Enseigner… Faut-il rester ou partir ? , paru en octobre 2013, fut assurément un pavé dans la mare… de l’Education nationale en raison de son audace, de son non-conformisme et du sérieux des multiples informations, des innombrables témoignages qu’il réunit et de la gravité des questions qu’il soulève.  Près de deux ans après son arrivée sur les rayonnages des librairies, son succès reste entier et plusieurs dizaines d’exemplaires s’écoulent encore mensuellement, signe d’un malaise persistant et d’enseignants en quête de réponses face à leur détresse et leur questionnement : « Que fais-je dans cette galère ? Dois-je y rester ou faire autre chose ? »  

    libération 11 octobre.png   La presse aussi a été interpellée par ce livre : dès sa parution, Libération lui consacra une pleine page et, dans son édition du 13 au 19 mai, c’est à présent Le Point qui, consacrant un dossier aux Profs, évoque l’association Aide aux Profs fondée par Rémi Boyer et le livre qu’il a publié chez Memogrames avec José Mario Horenstein. Par ailleurs, on ne compte plus les périodiques syndicaux ou pédagogiques qui y font référence.

       En conséquence, le second tirage sera épuisé d’ici l’été et l’éditeur envisage à présent une édition de poche, qui devrait paraître dès septembre. La décision devrait intervenir courant juin. En attendant, les plus pressés peuvent encore le commander en ligne auprès de la FNAC, de Decitre et autres e-libraires ou auprès de leur libraire habituel. Les deux diffuseurs français de Memogrames peuvent actuellement encore honorer les commandes.

    Nous reproduisons l’interview des auteurs parue en 2013, à la sortie du livre :

    Lire la suite

  • L'HEBDO "LE POINT" AU CHEVET DES PROFS...

       L’hebdomadaire Le Point du 13 au 19 mai consacre un dossier spécial aux Profs : « sous-payés, rabaissés, abandonnés »  et dénonce notamment « les ravages de la bureaucratie et de l’égalitarisme ». La journaliste Louise Cuneo relate l’action de l’association Aide aux profs en faveur des centaines d’enseignants qui renoncent à leur métier et entame une reconversion. Elle donne la parole au président-fondateur d’Aide aux profs : « Rémi Boyer, président-fondateur d'Aide aux profs et coauteur de "Souffrir d'enseigner, faut-il rester ou partir ?" avec José Mario Horenstein, ancien psychiatre de La Verrière, l'hôpital qui  accueillait jusqu'au début des années 2010 des professeurs en dépression, déplore : "Le métier a beaucoup changé ces vingt dernières années. Quand je suis arrivé il y a presque trente ans, je voulais enseigner... et j'enseignais. Aujourd'hui, les profs ont surtout le sentiment de faire de l'administratif, avec les cahiers de texte numériques, le livret du socle commun de compétence, les mails des parents auxquels il faut répondre..."

    Lire la suite