Voltaire

  • Daniel COHEN sur La Première...

    Memogrames - COHEN -le jour de repos - cover soft web.jpgRécemment réduite d’une heure à une-demi heure et déplacée à une heure d’écoute moindre (le dimanche, de 17h.30 à 18h.00 au lieu de 11h.00 à midi) malgré le mécontentement pétitionné de nombreux auditeurs, l’émission Et Dieu dans tout ça ? de Jean-Pol Hecq s’emploie à décrypter, analyser et comprendre les phénomènes sociétaux, culturels, philosophiques et politiques marqués par l’empreinte des religions. Le dimanche 10 avril, Daniel COHEN y sera interviewé à propos de son essai récemment paru chez Memogrames : Le Jour de Repos des Origines au Concile de Nicée en 325.

       Par ailleurs, une présentation du livre est prévue le mardi 26 avril, entre 18 et 20h.00, à la Librairie Filigranes, à Bruxelles. L’auteur y sera interrogé par le Professeur et Académicien Baudouin Decharneux, de l’ULB. L'auteur dédicacera son ouvrage à l'issue de la présentation.

  • SHABBAT : tradition juive, mais encore ?

    Daniel COHEN est né en 1934 en Tunisie, dans une famille juive arabophone et orthodoxe. Instituteur de formation, il enseigne à Tunis, tout en poursuivant des études de droit à l’université. Après un bref passage en France, où, ne pouvant envisager une carrière d’avocat, il travaille dans le privé. Il se marie et s’installe en Belgique en 1965, travaille brièvement dans la lingerie féminine, avant de s’orienter vers le commerce diamantaire, où il se partage entre Anvers, l’Italie et Israël. Parallèlement à sa vie professionnelle, il veille, pendant neuf ans, aux destinées de la Communauté israélite sépharade orthodoxe de Bruxelles, comme vice-président, puis président et, à ce titre, est administrateur au Consistoire central israélite de Belgique. Retraité en 1999, il reprend, en 2002, des études universitaires à l’ULB et, en février 2010, à 76 ans, est reçu, docteur en philosophie, après avoir soutenu la thèse Le Jour de Repos depuis les origines jusqu’au Concile de Nicée en 325, à l’origine du présent ouvrage.

    Lire la suite

  • Sous le règne d'Aménophis III

    ... Disponible chez les bons libraires de Belgique et de France dès le 25 février... 

       Egypte antique, 1390 avant notre ère, période dite du «Nouvel Empire», XVIIIe dynastie... Sous le règne du pharaon Aménophis III, le pays du Nil connaît un âge d’or sans précédent. Ahmès, issu d’une famille de la petite noblesse thébaine, apprécié pour sa droiture, devient ainsi médecin attaché à la Cour royale, et va, malgré lui, être entraîné dans le tourbillon de l’Histoire, alors que de sombres menaces pèsent sur le royaume. Né une nuit de pleine Lune, sa mère le nomme Ahmès, «celui qui est né de la Lune». Il tentera, toute son existence, de rester fidèle aux valeurs que lui aura inspirées le grand Dieu lunaire Thot, "celui qui est doué de tout savoir et de toute sagesse", scribe divin, père de toutes les sciences, des arts et de la médecine.

       Son sens de l’humanité et son destin hors du commun seront-ils en mesure de déjouer les forces du chaos ? Les aventures du médecin Ahmès à travers l’Afrique, les provinces égyptiennes et le Proche-Orient, nous entraînent dans un vaste tableau du règne d’Aménophis III. On découvre l’Egypte ancienne à son apogée. Les anecdotes, les us et coutumes, ainsi que les descriptions culturelles et typographiques abondent et donnent au texte une réelle couleur locale.

       L’auteur, Stéphane Radenac, Lillois originaire de Normandie, diplômé de l’Université de Poitiers et Magister Artium de l’Université de Cologne, se consacre depuis des décennies à l’Egypte antique. Parallèlement à ses études de Lettres, il a poursuivi ses recherches spécialisées sur l’histoire prestigieuse de cette civilisation disparue et de nombreux voyages dans la vallée du Nil ont alimenté sa passion. Il nous propose de la partager avec ce premier roman historique, bien charpenté et dûment documenté, qui renouvelle assurément le genre.

    Nous avons rencontré l'auteur et lui avons posé quelques questions à propos de son roman et de sa passion pour l'Egypte ancienne.

    Lire la suite