Voltaire

  • JEAN SEMAL EN CONFERENCE LE 26 MAI A SENEFFE

     Semal-Poléthique-cover.jpg  Début mai, les éditions Memogrames publient Poléthique et Post-Vérité, un petit essai de Jean Semal analysant, au travers des pratiques de manipulation de Donald Trump, des eurosceptiques britanniques, du pourvoyeur d’emplois fictifs François Fillon ou des administrateurs aux réunions tout aussi fictives de Publifin, les actuels mécanismes de mensonges immédiats et de vérités différées qui prévalent de plus en plus dans l’actuelle gouvernance de notre monde.

       Le livre sera présenté en avant-première au Festival du Livre de Charleroi. Par ailleurs, le vendredi 26 mai, en prolongement de cet essai, Jean Semal donnera une conférence-débat intitulée La Gouvernance par mensonge immédiat et vérité différée : et l’éthique politique dans tout cela ? à l’initiative de la Maison de la Laïcité de Seneffe. La conférence a lieu à 20h.00, à la Rotonde (centre de l’eau – rue du Canal, 8 – 7180 Seneffe). L’occasion de comprendre comment les réseaux sociaux ont créé un espace où vérité et mensonge, faits et rumeurs, coexistent sur le même pied et comment les politiciens ont mis à profit ce nivellement par le bas du paysage informatique pour gouverner à coups d’intox, de promesses illusoires et de propos démagogiques.

  • FESTIVAL DU LIVRE DE CHARLEROI

    MEMOGRAMES - C.RENARD - Octobre 1917 et le mouvement ouvrier.jpgA l’initiative des Éditions du Basson, la 2e édition du Festival du Livre de Charleroi se tiendra les samedi 6 et dimanche 7 mai, chez Raoul, salle située rue de la Villette, derrière la gare SNCB Charleroi-Sud. …Un salon du livre réunissant, dans une ambiance conviviale et décontractée, une vingtaine d’éditeurs francophones indépendants de Wallonie et de Bruxelles, ainsi qu’une fourchette de périodiques alternatifs.

       Les Éditions Memogrames y seront présentes avec 7 nouveautés 2017 et 8 auteurs en dédicace.

       En avant-première, les visiteurs pourront découvrir les deux ouvrages qui paraissent en ce début mai, à savoir Octobre 1917 et le Mouvement ouvrier en Belgique, de Claude Renard (réédition revue et augmentée d’un essai paru en 1967, en partenariat avec le CarcoB), et Poléthique et Post-Vérité, un essai-pamphlet de Jean Semal-Poléthique-cover.jpgSemal analysant l’art du mensonge immédiat et de la vérité différée chez les gouvernants.

       Autres nouveautés 2017, les essais de Georges Michels, Bordel, où reste le progrès de l’humanité ? que l’auteur dédicacera le samedi de 14 à 16h.00, et du collectif Darwin, Quand le Darwinisme reste dérangeant ! (sous la direction du Professeur Charles Susanne, qui sera présent le dimanche de 16 à 18h.00).

    MEMOGRAMES - J.LEMAITRE Le Jour où Tout Bascula - cover.jpg   Mais aussi deux romans ayant la Seconde Guerre mondiale pour thème : Le Jour où tout bascula, de Jean Lemaître, qui situe l’action à l’Ecole Decroly sous l’occupation allemande, et Tornades, un premier roman écrit en 1940 par Fernand Biver, jeune plume prometteuse et élève-officier à l’Ecole royale Militaire, tué en 1942 alors qu’il s’était enrôlé dans la R.A.F. Jean Lemaître sera parmi nous le samedi de 14 à 18h.00.

       Le Professeur Marcel Voisin, directeur honoraire de la Haute Ecole C.F. en Hainaut, dédicacera Question(s) de Démocratie(s), Insolences et Aurores, le samedi de 16 à 18h.00, en compagnie de Nicole Decostre, traductrice de l’historien américain Ronald Aronson, Vivre sans dieu.

    MEMOGRAMES - Colette MOUREY -Himaya - cover.jpg   La musicienne et musicologue française Colette Mouray, auteure du roman Himaya, nous vient spécialement de Grenoble et sera en dédicace de 14 à 16h.00 le samedi et le dimanche.

       Le photographe bruxellois Jean-Jacques Sommeryns sera parmi nous le dimanche de 14 à 16h.00 avec son splendide album Cuba Si !, tandis que le Professeur Guy Donnay, directeur honoraire du Musée de Mariemont, dédicacera son imposant essai Les Religions, approche historique à l’intention des non-croyants, le dimanche, de 16 à 18h.00.

       Bien évidemment, un large choix du catalogue Memogrames sera proposé aux visiteurs, des romans du Carolo d’adoption Eugène Mattiato évoquant la mine (Fils de Houilleur, La Babel des Ténèbres, Le Baiser à la Morte, …) aux ouvrages consacrés aux deux conflits mondiaux du 20e siècle (Patrick Loodts, La Grande Guerre des Soignants ; Philippe Wille, Objectifs Grande Guerre ; Jane De Launoy, Infirmières de guerre en MEMOGRAMES - Quand le Darwinisme reste dérangeant - cover.jpgservice commandé ; H.R. Boudin, Edith Louisa Cavell ; Louis Francken, Les Oubliés de la Grande Guerre ; Philippe Le Blanc, Comète, le réseau derrière la ligne DD ; Eric Simon, Les Pelotons d’Eclaireurs régimentaires, …), des essais du groupe Darwin (Bioéthique, un avenir pour l’Humanité ; Transhumanisme, à la limite des valeurs humanistes) aux « montoiseries » de Philippe Yannart (Pourquoi la Tour Sainte Waudru... ; L’Epée de l’Empereur ; Mons, la 7e Porte) ou aux appels au voyage de Charles Henneghien (Saint Georges et le Dragon, enquête sur le succès d’un mythe) ou de Serge Hustache (L’Egypte de Gérard de Nerval), il y en a pour tous les goûts…

    Plus d'infos concernant le Festival  sur : www.editionsdubasson.com

    plan accès chez Raoul.jpg

  • CUBA SI ! ... A LA LOUVIERE du 21 avril au 17 juin 2017, rue du Gazomètre

    MEMOGRAMES - J.J. SOMMERYNS.jpg   En 2015, le photographe ucclois Jean-Jacques Sommeryns publiait CUBA SI ! chez Memogrames, dans la collection Ulysse, un bel album de 192 pages au grand format B4, réunissant 140 photographies, soutenues par une série de textes courts, en français et en néerlandais. Bref, un bel ouvrage, belge et bilingue, invitant à découvrir l’île rebelle des Caraïbes et à aller à la rencontre de son peuple.

       Parallèlement, Jean-Jacques Sommeryns a conçu une expo réunissant 30 à 40 photographies extraites du livre. Après un passage à la maison de l’Amérique latine, à Ixelles, en février 2017, ladite expo sera proposée au public de la Région du Centre, au rez de la Bibliothèque publique provinciale à La Louvière (50, rue du Gazomètre – parking aisé jouxtant le bâtiment), du 21 avril au 17 juin 2017, en duo avec l’expo KUBACOLOR d’un autre photographe, passionné de Cuba et de son architecture : Raymond Saublains. Cette expo cubaine « bicéphale » est accessible gratuitement durant les heures d’ouverture de la bibliothèque.

    Invitation Cuba Si.jpg   Le flyer édité à cette occasion (à télécharger en cliquant ici : Flyer ESCALE A CUBA - La Louvière Biblio 2017.pdf) relève les propos de Georges Vercheval, fondateur du Musée de la Photographie à Charleroi, dans la postface du livre :

    « Le photographe se laisse porter par son sujet. Ce qu’il nous montre, avec empathie, ce sont des hommes, des femmes, des enfants dans leur vie de tous les jours. 

    Il a croisé des regards confiants, il a vu des attitudes fières et décontractées, les joies simples de la causette devant les boutiques, la partie d’échecs et le mojito ».

       Le livre de Jean-Jacques Sommeryns sera en vente sur place durant toute la durée de l’exposition à un prix super promotionnel convenu entre Memogrames et les organisateurs. Une info à ne pas relayer à votre libraire préféré…

       A noter aussi que d’autres animations culturelles cubaines sont programmées en parallèle. Le flyer précité vous en documente dans le détail.

          Jean-Jacques SOMMERYNS Cuba Si ! livre de photographies bilingue FR/NL - collection Ulysse - Format B4 à l’italienne – 192 pages – relié - ISBN 978-2-930698-24-3 – prix public en librairie : 32 €. Prix promotionnel dans le cadre de l'expo : surprise à découvrir sur place...

  • JEAN LEMAITRE EN DEDICACE LE 12 MAI A LA LIBRAIRE L'AIR LIBRE A IXELLES...

     MEMOGRAMES - Jean Lemaître.jpg  Jean Lemaître sera à la librairie L’Air libre le vendredi 12 mai 2017, à 18h.30, pour une présentation de son roman Le Jour où tout bascula, récemment paru chez Memogrames et dont l’action se situe durant la Seconde Guerre mondiale, à l’Ecole Decroly, à Uccle.

       Tel un journaliste d’investigation, Jean Lemaître a construit son récit au départ d’une importante documentation et de nombreux témoignages patiemment recueillis. Decroly n’est pas une terre inconnue pour lui : sa mère y fit ses études, ses tantes y furent enseignantes… Il nous propose dès lors un roman atypique, nourri de personnages authentiques et de faits réels, de lieux véridiques. Un roman à haute intensité sentimentale dans lequel il nous entraîne dans le sillage de ces adolescents de la classe de Madame Libois. Des adolescents confrontés à l’occupation allemande, aux restrictions et privations qui accompagnent les guerres, à la disparition soudaine et inexpliquée de ceux d’entre eux qui sont Juifs, puis à l’arrestation d’un condisciple par la Gestapo.

    MEMOGRAMES - J.LEMAITRE Le Jour où Tout Bascula - cover.jpg   Au cœur de cette école alternative dont nombre d’enseignants sont entrés en résistance, ces jeunes garçons et filles (car la mixité est l’une des caractéristiques de Decroly…) évoluent sur fond d’amours, d’amitiés et d’actes de solidarité. Le récit n’est pas linéaire, mais repose sur la rencontre, septante ans après les faits, de Claude – le héros du livre, arrêté à seize ans par la Gestapo le 6 juillet 1943, avec le narrateur, dont la mère fut compagne de classe de ce désormais vieux monsieur. De rendez-vous en échanges épistolaires, Claude accepte de raconter le drame qui brisa son existence à cet homme d’une autre génération, dont le grand-père avait également été arrêté par les Nazis le 6 juillet 1943.

       A l’issue de la présentation du livre et du débat, Jean Lemaître dédicacera son roman.

     

    Infos pratiques :

    air libre 01.jpgQuand ? Vendredi 12 mai 2017 – Où ? A la librairie L’Air Libre  rue Adolphe De Witte, 44 – 1050 Ixelles (Quartier Flagey, derrière l’église Sainte Croix) - N.B. Petite librairie sélective et ouverte à la rencontre, où s'offrir une pause gourmande autour d'un café, un thé naturel ou une bière artisanale

    Jean LEMAÎTRE, Le Jour où tout bascula, roman, 226 pages format B6 - ISBN 978-2-930698-42-7 - 16,00 €

  • OCTOBRE 1917 ET LA BELGIQUE

     MEMOGRAMES - C.RENARD - Octobre 1917 et le mouvement ouvrier.jpg  Quel fut l’impact de la Révolution russe d’octobre 1917 sur le mouvement ouvrier belge ? En 1967, à l’occasion du 50e anniversaire de ce que l’écrivain américain John Reed qualifiait de « dix jours qui ébranlèrent le monde », Claude Renard avait publié une étude intitulée Octobre 1917 et le mouvement ouvrier belge. A l’occasion du centenaire de cette révolution prolétarienne, le CarcoB (centre d’études des Archives communistes en Belgique) et les éditions Memogrames ont choisi de rééditer cet ouvrage. Largement enrichi d’une multitude de documents et photographies, le livre est proposé dans un format 22 x 22 cm et compte 160 pages. Il est proposé au prix de 19,00 € et sera présenté en avant-première au Festival du Livre de Charleroi, les 6 et 7 mai, sur le stand des éditions Memogrames.

        Octobre 1917 et le Mouvement ouvrier belge demeure l’étude incontournable pour qui veut aborder l’impact de la révolution bolchévique de 1917 sur le mouvement ouvrier belge. De longue date introuvable hormis sur les rayons de quelques bibliothèques spécialisées, il était temps de le remettre à la portée du grand public, justement à l’occasion du centenaire de cette révolution.

       Ce livre est aussi une source historique précieuse, un témoignage de la manière dont un communiste belge, en 1967, ressentait le cinquantième anniversaire de la révolution russe, dans un contexte où le monde était bipolaire et où il fallait choisir son camp. Les Etats-Unis menaient la guerre au Vietnam, la Belgique officielle était l’alliée des dictatures de Salazar au Portugal, de Franco en Espagne et des colonels en Grèce, ainsi que du régime d’apartheid de l’Afrique du sud. Le PCB avait rompu avec le stalinisme, retiré la dictature du prolétariat de ses statuts et cessé de s’autoproclamer avant-garde de la classe ouvrière. Bien implantés dans la FGTB, les communistes belges venaient d’engranger des succès électoraux, malgré une dissidence maoïste. Tout cela est sous-jacent dans l’écriture de ce livre, dont l’auteur assure une postface contemporaine avec le recul et la lucidité d’un homme de 90 ans, tandis que la préface est due à la plume de Jean Puissant, professeur d’histoire honoraire ULB, grand spécialiste du mouvement ouvrier belge.

     

    L'auteur : Claude Renard, né en 1926, a eu une carrière politique bien remplie : propagandiste, journaliste, conseiller communal à Tournai, sénateur, vice-président du PCB, puis, en 1983, président de l’aile wallonne et francophone du parti communiste fédéralisé.

    Il était secrétaire de la Fondation Joseph Jacquemotte quand il écrivit la Révolution de 1917 et le mouvement ouvrier belge à l’occasion du 50e anniversaire de la Révolution d’octobre. On lui devait déjà une Conquête du suffrage universel en Belgique, un classique désormais largement cité dans les bibliographies des historiens.

       En sa qualité de journaliste au Drapeau rouge et de rédacteur aux Cahiers marxistes, il rédigea une multitude d’articles. Il est également l’auteur de nombreuses brochures politiques.

       Son goût pour l’histoire l’a amené à soutenir le CArCoB dès sa création et à publier Récit des temps hitlériens, témoignages des rescapés des camps. Claude Renard est aussi connu comme poète et romancier (Un Moment de Lucidité, éd. Memogrames 2010).

    Claude RENARD, Octobre 1917 et le Mouvement ouvrier belge
    Genre : monographie - Collection : Hélios - Parution : 1er mai 2017 - Prix TTC : 19,00 €
    Format : 22 x 22 cm – 160 pages - ISBN : 978-2-930698- 44-1 - EAN : 9782930698441

    Une coédition du CarcoB et des éditions Memogrames.

     

  • LES MENTEURS AU POUVOIR...

    Semal-Poléthique-cover.jpg   Un Brexit acquis à coup de mensonges, un président démoniaque à la tête des USA tweetant des contre-vérités à longueur de semaines, des emplois d’assistants parlementaires et des réunions de conseils d’administration fictifs, un dictateur turc réprimant l’opposition à coup d’allégations non-fondées, des frontières-barbelés au cœur de l’Europe face à d’improbables invasions, la haine de l’étranger inoculée par des informations totalement erronées,… La gouvernance par mensonges deviendrait-elle la norme ?

       S’interrogeant à ce propos, Jean Semal a rédigé un bref essai intitulé Poléthique et Post-Vérité – L’art du mensonge immédiat et de la vérité différée chez les gouvernants, à paraître chez Memogrames début mai (128 pages, format B6, 13,00 €, ISBN 978-2-930698-43-4).

       Ce livre sera présenté en avant-première au Festival du Livre de Charleroi, les 6 et 7 mai. Jean Semal donnera par ailleurs une conférence le vendredi 26 mai à Seneffe, à l’invitation de la Maison de la Laïcité, sur le thème LA GOUVERNANCE PAR MENSONGE IMMEDIAT ET VERITE DIFFEREE : Et l’éthique politique dans tout cela ? (26 mai, à 20h.00 – à la Rotonde – Centre de l’Eau – rue du Canal, 8 – Seneffe)

    Le Livre : Le concept de vérité a pris un coup de vieux ces derniers temps. Les réseaux sociaux ont créé un espace où vérité et mensonge, faits et rumeurs, coexistent sur le même pied. Les fausses informations sont rapidement partagées le long des cascades informatiques. Peu importe la vérité d'une information, pourvu qu'elle soit copiée. Le nivellement par le bas du paysage informatique libère dès lors des torrents de sexisme et de racisme. Quant aux événements de grande ampleur comme le Brexit et l'élection de Donald Trump à la présidence des USA, ils ont témoigné d'un populisme croissant qui s'oppose aux élites, à l'autorité et aux institutions.

       Certes, la Vérité avec V dans un monde complexe sera toujours teintée de subjectivité. Les campagnes politiques actuelles se gagnent par l'émotion et non par la démonstration. Les "faits" ne sont bien souvent que des points de vue fondés sur des croyances alimentant une démocrature post-vérité et post-factuelle. Mentir, mentir et éventuellement rectifier ensuite. Promettre, promettre et éventuellement se défausser sur les adversaires de l'insuccès qui s'en suit.

       Le présent ouvrage développe une recherche des dénis démagogiques qui ont conduit à l'élection de Donald Trump et au Brexit, mais aussi aux scandales du Pénélogate en France ou de Publifin en Belgique. Il propose par ailleurs des pistes de réflexion pour refonder un espace européen libéré de la dictature du profitariat et qui restitue sa valeur au vrai, au beau et au juste pour éclairer l'avenir de l'Homo humanus fraternalis

    author Jean semal - page 4 of cover.jpgL’auteur : Docteur en sciences agronomiques, vice-recteur et doyen honoraires de la Faculté des sciences agronomiques de Gembloux, Jean Semal est né en 1928 dans une maisonnette sise en territoire flamand, mué francophone en 1963 suite à un “glissement” de la frontière linguistique en Belgique. Ce métissage originel fut renforcé par des séjours professionnels aux USA et au Canada et de nombreux voyages en Asie et en Afrique, qui l’ont éclairé sur l’unicité planétaire du genre humain dans la grande diversité des cultures. Jean Semal reste, à 89 ans, vigilant face à l’actualité du monde et se montre sans pitié pour les faussaires, manipulateurs et autres profiteurs qui prétendent nous gouverner à coup de mensonges immédiats et de vérités différées. En 2015, il a publié chez Memogrames La R(ê)volution perhumaniste : une Eutopie d’avenir. Poursuivant sa recherche de l’Homo humanus fraternalis, il nous revient avec le présent essai-pamphlet. 

  • SAÜL DE TARSE... EN DEBAT

    L’institut d’études du Judaïsme de l’ULB programme, le 25 avril prochain, une conférence contradictoire sur le thème « Interrogations autour de la figure du judaïsme de Saül (Paul) de Tarse ».

    Memogrames - COHEN -le jour de repos - cover soft web.jpgDaniel COHEN, docteur en philosophie et auteur de l’essai Le Jour de Repos des origines au Concile de Nicée en 325 (paru chez Memogrames en 2016) et le Professeur Baudouin Decharneux (l’un des deux préfaciers de l’ouvrage précité) confronteront leurs points de vue sur ce personnage controversé qu’est Paul, ce penseur qui écrivait en grec, se réclamait du judaïsme et prônait la conversion des Gentils. Une posture jugée paradoxale par les uns, féconde par les autres, qui fut à l’origine de l’essor de communautés qui virent en Jésus le Christ, soit le Messie annoncé par les Ecritures.

    Quelles sont les épîtres de Paul à considérer comme authentiques ? Pourquoi ne se déclare-t-il jamais chrétien ? D’où lui viennent ses idées relativement originales sur la circoncision, les interdits alimentaires, la justification ? De quel type d’expérience mystique parle-t-il ? Quels étaient ses rapports avec les autorités romaines ? Les deux conférenciers présenteront des exposés contradictoires sur ces divers thèmes, suivi d’un échange avec l’auditoire.

    Quand ? Le 25 avril à 20h.00. Où ? A l’ULB, Grande Salle, 17, Avenue Roosevelt – 1050 Bruxelles. Renseignements et inscriptions : 02/650.33.48 ou iej@ulb.ac.be