Voltaire

  • Nouveauté dans la collection Arès

     post-11021-1148430887.jpg  Dorothie Feilding, Elsie Knocker Mari Chisholm ont été infirmières de guerre sur le front occidental durant la Première Guerre mondiale. Leur engagement héroïque au service des soldats blessés a pérennisé leurs noms dans notre mémoire collective.

       En 1914, quand éclate la guerre, Dorothie l’aristocrate a vingt-cinq ans. Elsie, l’infirmière de formation, en a vingt-neuf, tandis qu’à Mari, la passionnée de moto, sort à peine de l’adolescence… Toutes trois sont volontaires pour partir sur le continent et devenir infirmières au service des soldats blessés. Elles intègrent rapidement le Flying Ambulance Corp, du Docteur Munro, un neurologue écossais. Dès novembre 1914, Elsie et Mairi créent un poste avancé dans le secteur de Pervyse. Car les premiers soins sont souvent vitaux, avant l’évacuation à l’arrière, vers les hôpitaux. Leur bravoure est rapidement épinglée par la presse de l’époque, avide de héros. Les journalistes, mais aussi de nombreuses personnalités, leur rendront régulièrement visite dans leur cave transformée en avant-poste infirmier, et elles seront les femmes les plus photographiées de la guerre et deviendront The Madonnas of Pervyse.

       Francis Grembert est un Nordiste, passionné de la Première Guerre mondiale. Traducteur anglais-français, il a pu consulter une impressionnante documentation à propos de ces « dames de Pervyse » avant de nous restituer leurs destinées dans le présent récit, bref, précis, mais totalement émouvant.

    Lire la suite