Voltaire

ACTUALITE - Page 3

  • 8 JANVIER 2008 - SUR LA UNE RTBF...

    Emission philosophique LA PENSEE ET LES HOMMES

    JACQUES LEMAIRE RECOIT JEAN NICAISE

    hiram02-nicaiseLe mardi 8 janvier, en fin de soirée sur La Une RTBF, l'émission philosophique La Pensée et les Hommes donnera la parole à Jean Nicaise, ancien Vénérable Maître d'une loge carolorégienne de la Grande Loge de Belgique et auteur de deux livres autobiographiques parus chez Memogrames, à savoir Ils cherchent la Lumière fin 2005 et L'étudiant chahuté en 2006.

    Jean Nicaise est né à Charleroi. Licencié en Philosophie et Lettres et agrégé de l'Enseignement secondaire supérieur de l'ULB, il exerça d'abord en qualité de journaliste, avant d'entrer dans l'enseignement de l'État. Professeur pendant dix-huit ans, dont un aux USA et trois en Allemagne, il a ensuite dirigé deux athénées carolorégiens. Il fut le premier Directeur général de l'École internationale du SHAPE, le Q.G. de l'OTAN en Europe. Retraité, il s'est expatrié dans le Sud de la France de 1982 à 2006. Octogénaire toujours alerte, il vit désormais à Bruxelles. L'écriture autobiographique est une de ses passions. Il a d'ailleurs déposé auprès de l'APABEL (la section belge de l'Association pour l'autobiographie) l'ensemble de ses écrits. Les deux ouvrages parus chez Memogrames en constituent des morceaux de choix.

    Hervé Hasquin est le préfacier de Ils cherchent la Lumière. Relisons son commentaire à propos de l'ouvrage en question : " Voilà un parcours moins atypique qu’il peut y paraître à première vue. Beaucoup de Belges et de Wallons surtout se retrouveront dans cette histoire qui commence dans les faubourgs de la ville de Charleroi : une enfance catholique, un passage par une école publique en l’occurrence un athénée (lycée), la perte progressive de la foi et l’inscription au cours de morale laïque, l’entrée à l’Université libre de Bruxelles, fondation maçonnique (1834) dont la bannière est le libre examen.  Cet itinéraire intellectuel, nombre d’adolescents l’ont suivi dans les régions déchristianisées de Wallonie où il était pourtant de bon ton d’être baptisé, de suivre le catéchisme et de faire sa communion solennelle.

    Et puis, les hasards de l’existence et des fréquentations vous font aborder par un maçon. Vous ignorez à peu près tout de l’organisation. Vous nourrissez même un certain nombre de préjugés d’autant qu’il n’y a aucune tradition maçonnique dans la famille. La réflexion et la perplexité s’installent tout à la fois : les rites, les symboles, la Bible, le Grand Architecte de l’Univers vous interpellent.  Enfin vous franchissez le pas et le grand voyage commence. Combien, avant de se lancer dans l’aventure, n’ont-ils pas lu Les Fils de la Lumière de Roger Peyrefitte ? 

    Puis vient le temps des découvertes, des étonnements, de la fierté. On savoure une fraternité insoupçonnée, mais on découvre aussi les complexités, les rivalités, les différences et concurrences entre Obédiences. Des scissions surviennent. À défaut de briser des amitiés, elles altèrent des relations et des chemins se séparent. Des rencontres sont même frappées du sceau de l’interdit. Ces remous qui  tranchent par rapport au mythe d’une maçonnerie Universelle, Unie, nous rappellent qu’après tout maçons et maçonnes ne sont que des hommes et des femmes avec leurs grandeurs et leurs faiblesses. La région de Charleroi a été particulièrement éprouvée par la quête incessante de Régularité et de Reconnaissance par la Grande Loge Unie d’Angleterre qui démangeait certains frères. Il en est résulté des situations étranges, notamment en 1979, quand des profanes destinés à entrer dans un atelier de la Grande Loge se retrouvèrent initiés sous les auspices de la Grande Loge Régulière 

    Bref, la vie maçonnique est perpétuellement traversée par des « surprises », intellectuelles et humaines ; elle reste un éternel questionnement, nourrit l’intelligence, le cœur et la vie. Peu importe ses imperfections, elle reste par excellence un laboratoire inégalé pour ceux et celles qui se cherchent et sont à l’affût de plus de lumière. Jean Nicaise en fait une étincelante démonstration. On pourrait résumer son périple par une phrase : Comment on devient plus Homme, plus Humain et plus Curieux de ses semblables."

    Quant au second ouvrage paru, L'étudiant chahuté, il s'agit du récit des pérégrinations estudiantines de Jean Nicaise sous l'occupation allemande. Inscrit à l'Université libre de Bruxelles, il a été directement confronté à la courageuse décision des autorités académiques de l'ULB, le 25 novembre 1941, de suspendre les cours durant la durée de la guerre, afin de ne pas se soumettre au diktat nazi et d'intégrer des collaborateurs dans le corps professoral. Jury central, Faculté Saint-Louis, Université catholique de Louvain et enfin, avec la libération du territoire belge, le retour à l'Université libre de Bruxelles, à nouveau ouverte : tel fut le parcours chahuté de l'étudiant Nicaise durant la Seconde Guerre mondiale ! Tel qu'il nous le raconte... Un vrai roman !

    OFFRE PROMOTIONNELLE* JEAN NICAISE :

    Ils cherchent la lumière (prix public : 20 €) + L'étudiant chahuté (prix public : 10 €) = 25 € le duo, frais d'envoi compris*. Virement depuis la Belgique sur notre compte Delta Lloyd 132-5168350-37, avec la mention "Promo Nicaise". Cette offre promotionnelle est valable durant tout le premier trimestre 2008.

    * Conditions limitées aux seules commandes livrables en Belgique. Pour les autres pays, prévoir 3 € supplémentaires de frais d'envoi et ne procéder que via un virement international. Nous n'acceptons pas les chèques, objets de frais bancaires prohibitifs. Virement international vers notre compte IBAN : BE 35 1325 1683 5037 – swift : BNAGBEBB.

     


     

  • NOS VOEUX POUR L'ANNEE NOUVELLE

    bonne annee 2008 rouge1

    voeuxverresquitrinquent

    L'équipe de Memogrames vous présente ses meilleurs voeux pour 2008. Que cette année nouvelle soit un juste équilibre entre santé, bonheur, prospérité, dans un climat de sérénité et de paix. Dès à présent, nous vous donnons rendez-vous à la Foire du Livre de Bruxelles début mars, au Salon du Livre de Paris mi-mars, à la Foire du Livre de Musson début octobre et au Salon Tournailapage, de novembre, ainsi que, tous les jours de l'année et chaque fois que l'envie vous prend, sur notre présent blog. Nous vous y tiendrons informés des nouveautés Memogrames, des conférences de nos auteurs,  et de toute l'actualité littéraire, culturelle, philosophique, historique ou sociale dans laquelle Memogrames est impliqué de près ou de loin. En 2006, notre blog avait reçu quelque 14.000 visites... Et déjà 53.000 en 2007. Une belle progression que nous escomptons amplifier en 2008. Merci de votre intérêt !

    Au nom de toute l'équipe,

    Luc Verton, fondateur-directeur de Memogrames 

     

     

  • Dans les greniers de Katmandou...

    L'ESPOIR AU BOUT DE LA RUE...

    ...pas seulement en librairie !

    cover L'Espoir au bout de la rue BlogLe livre de Jean-Christophe RYCKMANS, L'Espoir au Bout de la Rue, par lequel il témoigne du quotidien des enfants des rues de Katmandou et de l'action de CPCS, l'ONG qu'il a fondée voici près de dix ans, est certes disponible (au plus mal en commande) auprès de nombreuses librairies, des magasins FNAC et de certains hypermarchés CORA, mais aussi, désormais dans les boutiques baptisées Les Greniers de Katmandou, à Namur et La Roche en Ardenne, ou chez leur partenaire arlonnais, Le SamSara. Voici les adresses exactes de ces 3 magasins où acquérir le livre L'Espoir au Bout de la Rue et soutenir ainsi les enfants des rues du Népal :

    Les Greniers de Katmandou - rue du Président, 33 à 5000 Namur

    Les Greniers de Katmandou - quai de l'Ourthe, 13 à 6980 La Roche-en-Ardenne

    Le SamSara - Grand-rue, 35 à 6700 Arlon 

     

  • "Quand la maladie prend un visage..."

    MARTIN ENTRE AUTRES... remarqué par  le magazine des Mutualités chrétiennes En Marche

     

    Cover Martin parmi d'autresParu en septembre 2006, le roman de Sophie HANNICK et Isabelle ROSKAM poursuit son petit bonhomme de chemin… Salué à ses débuts par les milieux associatifs belges d'aide aux autistes et remarqué par divers médias dont la RTBF, le livre est désormais recommandé par des associations françaises, vendu sur le web par Autisme diffusion et régulièrement admis sur les rayons des bonnes librairies, mais aussi des bibliothèques publiques.

    Voici quelques semaines, Isabelle ROSKAM était interviewée à propos de Martin par une radio locale parisienne dédiée aux personnes moins valides. C'est à présent le magazine des Mutualités chrétiennes En Marche qui, dans sa livraison du 18 octobre, recommande, sous la plume de Catherine Daloze, la lecture de Martin entre autres. L'article invitant à se référencer au présent blog pour en savoir plus, nous recommandons aux personnes intéressées de cliquer sur la couverture du livre reproduite ci-dessus, ce qui les mènera à l'interview des auteures parue lors de la sortie de Martin entre autres.  Disponible en librairie, le livre peut aussi, comme tous nos titres, nous être commandé directement au prix de 19 € + frais d'envoi (cfr. conditions en colonne de droite). 

     

  • La Première Radio (RTBF) - dimanche 21 octobre 2007

    LES BELGES DU BOUT DU MONDE

    J-C. RYCKMANS EN DIRECT DE KATMANDOU 

    (L'ESPOIR AU BOUT DE LA RUE, collection Hélios, Memogrames 2007) 

    cover L'Espoir au bout de la rue BlogLe dimanche matin, de 9 à 10h.00, La Première radio (RTBF) diffuse depuis plus de vingt ans la plus dépaysante de ses émissions : Les Belges du Bout du monde. Ce dimanche 21 février, Adrien Joveneau accueillait, par téléphone interposé, Jean-Christophe RYCKMANS, coauteur, avec Nancy Laurent, de L'Espoir au Bout de la Rue, un troublant témoignage sur les enfants des rues de Katmandou et le travail formidable accompli par CPCS, l'ONG fondée voici près de 7 ans par Jean-Christophe et qu'il anime avec son équipe, au profit de centaines de gosses.
    Le livre de Jean-Christophe Ryckmans est disponible auprès de toute bonne librairie (qui peut toujours, le cas échéant, nous le commander par mail, fax ou appel téléphonique…), ainsi que de l'asbl CPCS International (Avenue du Forum, 1/Bte 7 – 1020 Bruxelles – Tel. +32 (0)478 206 898). Il est vendu au prix de 20 €, dont 1 euro est intégralement réservé à CPCS. (N.B. Bien plus si vous commandez le livre directement auprès de l'asbl).

    Pour réécouter l'émission, surfez sur le site de La Première et sélectionnez l'émission Les Belges du Bout du Monde. Pour découvrir plus longuement CPCS et son action humanitaire, surfez sur le site : http://www.cpcs-int.org 

  • NOUVEAUTE DANS NOTRE COLLECTION ISIS

    LE CRÂNE TRANSPARENT

    Histoire illustrée de la neuroradiologie

    couverture Crâne 1 pour blog

    C'est avec le soutien de plusieurs sponsors de l'industrie médicale que le Musée belge de la Radiologie et les éditions Memogrames publieront, à la mi-octobre, le remarquable ouvrage du Professeur René Van Tiggelen, rédigé en trois langues (néerlandais, français et anglais) et consacré à l'histoire de la neuroradiologie, Le Crâne Transparent. Un format A4 à l'italienne, une impression en quadrichromie sur un papier luxueux, des documents photographiques souvent inédits : autant d'atouts qui mettent assurément en valeur le travail scrupuleux et de longue haleine mené par le Professeur René Van Tiggelen. Le livre  sera présenté au monde médical  le 16 octobre prochain et disponible en librairie dans les jours qui suivront. Il paraît dans la collection  Isis

       Le Crâne Transparent – De Schedel Doorgelicht – The Transparent Skull  sera vendu au prix de 54 € TTC dans diverses librairies médicales ou ayant un rayon scientifique, au Musée Guislain à Gand (lequel va désormais accueillir les collections du Musée belge de la radiologie) et autres lieux consacrés à l'histoire médicale.

       Source de progrès considérables pour la médecine, la neuroradiologie, riche d'un siècle de recherches, d'efforts et d'inventions, a bouleversé tous les modes de recherche. Assistée dorénavant par les technologies les plus performantes, elle poursuit inlassablement son développement. Les noms de grands spécialistes sont attachés aux étapes marquantes de son évolution. Ils méritent aujourd'hui toute notre considération.

         L'ouvrage de René Van Tiggelen rassemble une collection d'articles originaux, abondamment illustrés. Véritable hommage de la communauté radiologique belge aux générations qui l'ont précédée, ce livre s'inscrit dans le cadre de l'inauguration de la section de neuroradiologie intégrée aux collections permanentes du Musée Docteur Guislain à Gand. Il coïncide aussi avec les 45 ans de la section belge de neuroradiologie et figurera à coup sûr dans la bibliothèque de tous ceux et celles qui, de près ou de loin, sont les héritiers de cette fantastique épopée.

    L'auteur, René Van Tiggelen, diplômé de l'UCL en 1967, s'est spécialisé en radiologie auprès des professeurs P. Bodart (UCL) et G. Cornélis (UCL/KUL) et a obtenu parallèlement une licence en Sciences médico-sociales et Gestion hospitalière. Il a fait carrière à l'Armée belge en qualité de radiologue, où, promu au grade de Médecin-Colonel, il a été l'adjoint du chef d'état-major du Service médical. Assimilé à Chef de clinique en radiologie et chargé du cours de radiologie osseuse à la VUB de 1982 à 1996, il est, depuis 1998, professeur invité à l'EHSAL. En 1990, avec une poignée de bénévoles, il fonda le Musée belge de la Radiologie, dont il assure, jusqu'à ce jour, la direction.

     

  • 5, 6 & 7 OCTOBRE : FOIRE DU LIVRE DE MUSSON

    affiche 2007Le centre culturel et sportif de Musson connaîtra l'agitation  des grands jours ces 5, 6 et 7 octobre 2007, avec la Foire du Livre de Musson.  La journée du vendredi est essentiellement réservée aux écoles, avec une multitude d'activités diverses, compte tenu des classes d'âge : marionnettes du théâtre de Frère Jacques pour les maternelles, animations sur le thème du Chaperon rouge pour les primaires, rencontres avec Claude Raucy et Frank Andriat pour les secondaires, etc.

    Mais l'inauguration officielle de la Foire est prévue le samedi à 11h.00, avec remise du Prix de la Plume mussonnaise et présentation du livre La Gaume sentimentale, de Claude Raucy et Frank Andriat.

    Le public pourra fouiner auprès des bouquinistes, s'entretenir avec les écrivains régionaux sur le stand du Service du Livre Luxembourgeois, rencontrer des illustrateurs, un tourneur sur bois fabricant de stylos ou un calligraphe, s'intéresser aux patois gaumais ou à l'esperanto, s'informer du fonctionnement des bibliothèques communales ou redécouvrir l'œuvre de Brassens, interprétée en fin d'après-midi par deux jeunes chanteurs. Et, comme chaque année, les spécialités culinaires gaumaises et l'Orval raviront les palais…

    Evidemment, les visiteurs pourront aussi découvrir l'ensemble des publications de Memogrames, ainsi qu'un large choix de titres de la dizaine de maisons d'édition dont nous sommes le diffuseur en Belgique. 

  • 27 SEPTEMBRE : NOTRE COUP DE GUEULE !!!

    PersoFL   Nous sommes le 27 septembre, Fête de la Communauté française de Belgique. Et pourtant, ce matin, nous sommes tristes chez Memogrames ! Un courriel en provenance de Roger Sail, le président de l'ASBL liégeoise Fête du Livre, nous annonçait : " Toutes les informations  concernant La Fête du Livre sont disponibles sur notre site."  Rien que de plus logique : on vient de rentrer notre inscription pour la Foire du Livre de Bruxelles, programmée début mars 2008. Il faut remplir maintenant le formulaire pour la Fête du Livre de Seraing, qui vient en prolongement de l'évènement littéraire bruxellois…

       NENI ! Sur le site de la Fête du Livre, ce n'est plus la fête : " En 2008, après 15 années de succès, les organisateurs arrêtent la Fête du livre et se tournent vers d'autres projets." Pourtant, le millésime 2007 avait été splendide. Avec plus de 120 auteurs, la Fête du Livre prouvait une fois de plus que, malgré le manque d'aides financières, elle était la plus importante manifestation littéraire en Belgique francophone après la Foire du Livre de Bruxelles. L'échevin de la Culture de Seraing suggérait même, lors de sa prise de parole, que l'édition 2008 s'étale sur trois jours. Faute de subsides et de sponsors, ce ne sera pas le cas.

       Chez Memogrames, nous sommes tristes ce matin… Nous aimions bien cette Fête, si différente de la Foire, dans le cadre prestigieux du Val Saint-Lambert et dans une ambiance conviviale dont nos amis liégeois ont le secret.

       A quoi sert donc, Madame la Ministre de la Culture de la Communauté Wallonie-Bruxelles, un Service de Promotion des Lettres dont le nombre significatif de fonctionnaires dévore le budget avant même qu'il ne puisse réellement servir aux auteurs et aux éditeurs ? À quoi sert une librairie Wallonie-Bruxelles dont la directrice exclut certaines maisons d'édition belges et en censurent régulièrement d'autres ? Ne serait-il pas plus utile de subsidier de véritables initiaves aux résultats tangibles, comme cette Fête du Livre dont nous recevons le faire-part de décès car ses organisateurs bénévoles n'ont pas reçu le soutien public nécessaire ? Il serait utile et salutaire de se poser ce type de questions avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Bonne Fête quand même !

     Luc Verton, directeur de Memogrames – 27 septembre 2007

  • NOUVEAU : Les Carnets d'Hiram

    couverture Hiram et aprèsHiram, et après ? inaugurera la collection Les Carnets d'Hiram, coéditée par Memogrames et le Blog Maçonnique. Cette nouvelle collection, sœur cadette de la collection Hiram lancée en janvier 2006, permettra dorénavant, dans un format de poche A6, de proposer des réflexions ou études autour de la Franc-Maçonnerie, plus particulièrement à propos de thèmes qui ont fait l'objet de Morceaux d'Architecture. Le premier titre des Carnets d'Hiram est en souscription jusqu'au 20 octobre. Il sera dévoilé à l'occasion du Salon du Livre maçonnique de Paris, les 21 et 22 octobre et sera disponible en librairie début novembre, tant en Belgique qu'en France.

     

    A propos des Carnets d'Hiram : Le genre "Morceau d'Architecture" est un exercice sans doute difficile car le conférencier est souvent limité par le temps, sous peine de lasser peu fraternellement ses Frères ou Soeurs. Pourtant, dans bien des cas, il a accumulé une importante documentation autour du sujet qui l'occupe. Ces Carnets d'Hiram permettront de mettre cette documentation, cette réflexion à disposition d'autres Francs-Maçons, voire des profanes intéressés.

    Un "jeu" et plus encore...  Le premier carnet est axé autour d'un "Travail de Maître d'un an". Ce type de Travail maçonnique est peu courant mais est pratiqué dans certains Ateliers du Grand Orient de Belgique. Après un an de Maîtrise, les "jeunes" Maîtres sont invités à proposer un Travail devant l'Atelier. Ici, dans un Atelier où le travail collaboratif est encouragé, le Travail a pris la forme d'un Morceau d'Architecture à plusieurs voix, d'un "jeu". Ce carnet est donc axé sur le jeu rituel présenté par cinq Maîtres d'une Loge du Grand Orient de Belgique en 2005. Ce jeu a été représenté dans plusieurs Ateliers du Grand Orient de Belgique et de la Fédération belge du Droit Humain. Comme d'autres Travaux maçonniques, il a plusieurs fois été remis sur le métier et la réflexion s'est poursuivie.

    À propos d'Hiram, et après ? Ce jeu rituel montre que le travail sur un mythe peut prendre une consonance très actuelle... Il s'agit ici de se placer dans l'esprit de travailleurs qui reviennent des funérailles de Maître Hiram et doivent réfléchir à sa succession. Tout naturellement, ces échanges amènent à (se) poser des questions sur le chantier du Temple de Salomon mais aussi sur le fonctionnement démocratique de notre société, la gestion de la Cité et le fonctionnement de la Loge elle-même. Le jeu apporte également une réflexion sur la parole perdue et sur la transmission.
       Le carnet est complété par des informations sur le mythe d'Hiram et son utilisation en Franc-Maçonnerie, de réflexions sur le meurtre d'Hiram et d'autres encore sur la parole perdue. L'opéra de Gounod La Reine de Saba utilisé lors de la présentation du jeu rituel est ici présenté.

       En complément, le lecteur trouvera une traduction du Livre des Rois et les Chroniques qui évoquent la construction du Temple de Salomon, l'évocation du meurtre d'Hiram dans Le Régulateur du Maçon et, enfin, le texte de Gérard de Nerval Voyage en Orient, Histoire de la Reine du matin et de Soliman, Prince des Génies. Une bibliographie complète ce premier Carnet d'Hiram. Les droits d'auteur de ce carnet seront versés aux oeuvres de la Loge des auteurs.

    En souscription : Hiram, et après ? ((14,8 x 10,5 cm – 160 pages) est en vente en souscription jusqu'au 20 octobre 2007 au prix de 11 euros (frais de port et d'emballage compris pour la Belgique et la France métropolitaine) au lieu de 12 euros (hors frais).
       Cette somme est à verser via virement (Attention : pas de chèque) sur le compte de Memogrames (ou via PayPal, à partir du Blog Maçonnique www.hiram.be ) auprès de Delta Lloyd : 132-5145967-61 (depuis l'étranger : IBAN : BE62 1325 1459 6761 Swift : BNAGBEBB) avec la communication : Hiram et après - l'envoi ne sera effectué qu'après paiement.

    N.B. L'extrait bancaire omettant régulièrement l'adresse du donneur d'ordre, complétez votre virement d'un courriel à memogrames@yahoo.fr ou d'un fax au +32 2 465 36 87 afin de nous confirmer votre commande et de nous mentionner l'adresse exacte d'expédition. Un courrier postal peut également confirmer votre commande à notre adresse : Memogrames - Rue des 7 Étoiles, 13 – 1082 Bruxelles (Belgique)

  • JACQUES CECIUS LE 6 OCTOBRE A SPA

    C'est à Spa, dans les locaux de la librairie Pesesse, que Jacques Cécius a rencontré les journalistes ce vendredi 21 septembre, afin de leur présenter son dernier livre, Occultistes et Francs-Maçons, coédités par Memogrames et le Blog maçonnique, dans la collection Hiram.

    Ce sera encore à Spa, toujours à la librairie Pesesse (rue Servais, 29), que ce Spadois pour le moins particulier (protestant, franc-maçon, libertaire qui fut policier communal et syndicaliste engagé…) parlera de son livre avec le public, lors d'une conférence-débat le samedi 6 octobre 2006, à 15h.00. Bien évidemment, cette rencontre avec les lecteurs se prolongera par une séance de dédicaces.  L'autre nouveauté de notre collection Hiram, le livre de dessins humoristique de SaT, Les Fourmis maçonniques, sera également disponible à cette occasion.

    Renseignements : librairie Pesesse – Tel.  +32(0)87 77 12 49

    affiche pesesse Spa
  • COLLECTION HIRAM

    SaT et Jacques CECIUS dédicacent…

    Couverture_occultiste_page 1 blogLe dessinateur SaT (Les Fourmis Maçonniques) et l'auteur Jacques Cécius (Occultistes et francs-maçons) dédicaceront leurs livres le samedi 22 septembre 2007 de 14h à 17h à Bruxelles. Ils seront en effet sur le stand de la librairie La Cale Sèche lors d'une manifestation Solidarité Congo 2007*. Cette manifestation étant réservée aux seuls Francs-Maçons et à leurs proches, il ne nous est pas possible de donner ici de détails sur sa localisation, mais les Francs-Maçons des quatre Obédiences adogmatiques belges (Grand Orient de Belgique, Droit Humain, Grande Loge de Belgique, Grande Loge Féminine de Belgique) peuvent consulter leur revue ou leur courrier pour connaître l'adresse du lieu choisi pour la manifestation.

    dédicaces vues par SaT

    *Manifestation visant à soutenir les travaux d'aménagement du Temple de Kinshasa et à  promouvoir la Franc-Maçonnerie au Congo.  

  • TELE-LIEGE S'INTERESSE A MEMOGRAMES

    Le livre de Daniel BASTIN, Les Forts de Pontisse et de Liers, Frères d'armes herstaliens, que Memogrames a édité à l'occasion des Journées du Patrimoine 2007, a fait l'objet d'un reportage sur RTC-Télé Liège. Vous pouvez le visionner en cliquant sur la couvertuere du livre ci-dessous.
    cover fort de pontisse - blogPour ceux qui veulent l'acquérir, rappelons qu'il est désormais disponible au prix de 45 € et qu'on peut le trouver dès à présent chez plusieurs libraires de Herstal et de Ans, au Musée communal de Herstal, ainsi que chez Agora-Béranger, au coeur de Liège. D'autres librairies et grandes surfaces des environs de Herstal devraient le proposer dans les prochains jours. Hors province de Liège, le livre peut être commandé auprès de toute bonne librairie ou chez Memogrames, en direct.

    A noter que le tirage  est limité à 500  exemplaires et  que nous  n'envisageons pas  de réimpression en cas  d'épuisement. Il  peut constituer  un très beau cadeau  aux moment  des étrennes... Ne soyez pas parmi ceux qui le commanderont juste...  trop tard !

     

  • Ecaussinnes, cité d'art le dernier W.E. de septembre

    Week-end des 29 et 30 septembre :

    RENDEZ-VOUS A...
    L'AUBERGE DES ÉCRIVAINS, À ECAUSSINNES

    ecaussinnes ville d'artsEcaussinnes Cité d'art est devenu au fil des années un rendez-vous culturel majeur en Hainaut. L'édition 2007 réunira plus de 200 artistes en plus de 32 salles réparties dans la cité. Et, nouveauté, les artistes de la plume sera désormais présents, attendu que l'école communale de la Place Cousin va se métamorphoser, le temps du week-end des 29 et 30 septembre, en Auberge des Ecrivains.

    Une palette d'écrivains régionaux ( Sophie Bayley, Danielle Bastien, Emilie Decamp, Claudine Deprez, Geneviève Grandjean, Nadine Lejeune, Laurence Paternoster, Françoise Pirart, Caroline Pousseur, Douce Doubledé «S », Daniel Adam, Laurent Bayot, Emmanuel Bride, Thierry Delvaux, Willy Grimomprez, Marc Mensard, Jacques Paradoms, Catherine Petitjean, Jean-Philippe Querton, Thierry Ries, Jacques Regnier, Alain Regnier.) seront à découvrir dans le cadre de cette auberge.

    Plusieurs maisons d'édition ont également répondu à l'invitation des organisateurs :  Chloé des Lys, Les Papiers de Lune, Memogrames - les éditions de la mémoire et RA éditions. Sera également de la partie La Maison de la Poésie et des Littératures, dynamique association qui, sous la houlette de notre ami le poète Eric Delange, tente de promouvoir les belles lettres dans la région du Centre et au-delà.

    L'Auberge des écrivains, dont les murs accueilleront les toiles de de Véronique Pryzbysezwski, s'animera tout au long du week-end de Cafés littéraires et rencontres, de débats impertinents avec les auteurs et les éditeurs présents, de lectures vivantes, et même de plusieurs concours avec bons d'achat auprès de la librairie partenaire du projet, L'Ecrivain Public (symlpathique librairie de La Louvière où vous pouvez trouver ou commander tous les ouvrages paraissant chez Memogrames).

    Memogrames sera présent avec l'ensemble de ses titres et une sélection d'ouvrages des maisons d'édition dont nous sommes le diffuseur en Belgique (ABM, Barthélemy, Corsaire, C&S, Ivoire-Clair, L'oie Plate, NDZé, Paroles, Regain de lecture, Tertium).

    Les rendez-vous de l’Auberge des Écrivains.

    Le samedi 29 septembre :
    10 h00. Ouverture des portes au public - 11h.00. Rencontre avec une artiste disparue : Geneviève Grandjean évoquée par sa famille. 12h.00.: Apéritif poétique : Menace  par Douce Doubledé S - 14h.00. Rencontre impertinente avec Daniel Adam - 14h30.  L’édition aujourd’hui en Belgique » Témoignage–Débat avec les Editions Chloé des Lys, Memogrames, Les Papiers de Lune et  RA, ainsi que La maison de la poésie et des littératures. - 15h30 : Rencontre avec Catherine Petitjean, traductrice de Primo Levi, animée par son éditeur Luc Verton., directeur de Memogrames - 16h30 : Médisons en compagnie de Dominique Maes. - 17h.00. Les langues de vipères : spectacle – lecture sur la médisance par Létisia Di Zio et Jean-Philippe Querton. - 18h00. Cocktail de présentation du nouveau livre de Jean-Philippe Querton : Mortelle Praline aux Editions Les Papiers de Lune .

    Le  dimanche 30 septembre :
    10h.00. Ouverture des portes au public. - 11h.00. Apéritif avec les « Polardeux » : Le roman noir, le roman policier … parlons de votre noirceur ! Avec Caroline Pousseur, Sophie Bayley, Laurence Paternoster Willy Grimomprez, Laurent Bayot, Marc Mensard, et Jean-Philippe Querton. 14h.00 Rencontre impertinente avec Jacques Paradoms. 15h.00. Plumes de femmes : à la rencontre des univers de Françoise Pirart, Danielle Bastien, Claudine Deprez, Nadine Lejeune, Emilie Decamp. - 16h.00 : Les Editions Chloé des Lys nous présentent trois auteurs : Thierry Delvaux, Emmanule Bride et Thierry Ries. 17h.00. Les langues de vipères : spectacle – lecture sur la médisance par Létisia Di Zio et Jean-Philippe Querton.

    En savoir plus ... J-P. Querton 0497/76.35.55-jeanphilippe_querton@yahoo.fr

     

    ecaussinnes ville d'arts-plan
     
  • 75 ANS DE PING-PONG EN BELGIQUE

    COVER ping-pong blogLa collection Héraclès, dédiée à la mémoire du sport et des sportifs/ives belges, a pris officiellement son envol ce mardi 11 septembre, à l'occasion de la conférence de presse que donnait notre maison d'édition à la Maison des Brasseurs,  en présence d'un parterre de journalistes sportifs et de plusieurs vétérans du tennis de table, pour la sortie du livre 75 ans de Ping-pong en Belgique, concocté par le quatuor constitué de Jean Lafleur, Etienne Bailly, André Damman et Jacques Limage.

    Le titre n'est sans doute pas très original, ni très "people", comme on dit à présent dans certains magazines consacrés à la vie des "stars", qu'elles soient "academy" ou autres. Justement, même si on y lira des anecdotes au travers de récits d'acteurs et de témoins, il s'agit d'abord d'un ouvrage qui tente de remémorer ce qui s'est passé dans le petit monde du tennis de table belge, à divers moments de son histoire, grâce à des interviews ou évocations de gens, oubliés de beaucoup, mais qui ont laissé une trace. Il n'est donc pas question ici d'Histoire avec un grand H mais d'histoires vécues ou racontées.

    Chacun à l'heure actuelle se réjouit  qu'il y ait plusieurs milliers de spectateurs aux rencontres européennes du club n°1 belge, La Villette Charleroi. Mais qui se souvient des assistances fournies qui garnissaient les salles ayant accueilli, il y a plus de trente ans de cela, les Championnats internationaux de Belgique, remportés par les plus prestigieuses palettes de l'époque ?

    À l'exception des "mordus" du passé, qui sait encore que Barbara Lippens fut la première vedette du ping belge à s'expatrier? Qui sait que Karine Bogaerts est (et restera sans doute) la seule joueuse belge ayant participé à un  tournoi olympique?

     Le livre… en pratique :

    Le livre des quatre mousquetaires précités compte 156 pages au format 22 X 22 cm et est illustré de près de 100 documents photographiques, dont des inédits. Il évoque les débuts héroïques, l'évolution des structures, le tandem Maçon-Stencel, l'ascension de la nouvelle génération de champions, les années Saive,  l'Adeps, le Bloso, les dames qui font rêver et les entraîneurs qui font gagner, les fabricants qui innovent, les dirigeants qui dynamisent la discipline, les arbitres qui… et même les collectionneurs ! 

    Le livre répertorie aussi les présidents, secrétaires généraux, sélectionneurs, entraîneurs… les médaillés belges aux "mondiaux" et aux "Europeos", les championnats internationaux de Belgique, les pongistes "sportifs et sportives de l'année", les palettes d'or, d'argent et de bronze, les lauréats du trophée Victor Barna et de multiples résultats de 1933 à nos jours. A épingler aussi  que le Président du Comité International Olympique, Jacques Rogge, a accepté de préfacer l'ouvrage.

    En prévente jusqu'au 20 septembre !

    À noter enfin que de nombreux amateurs et plusieurs clubs ont saisi l'opportunité d'un prix promotionnel en prévente (15 € au lieu de 18 €). Les exemplaires ainsi souscrits sont actuellement en cours d'expédition et parviendront encore à leurs destinataires cette semaine ou début de la semaine prochaine. La prévente en question prend fin le 20 septembre : il est donc urgent de souscrire. Un courriel à notre adresse : memogrames@yahoo.fr , complété du virement de 15 € par livre, sur notre compte Delta Lloyd 132-5145967-61, suffit à souscrire. Dans votre mail, indiquez-nous l'adresse exacte et complète de destination, et, le cas échéant, le N° de TVA si vous êtes assujetti (clubs, sponsors, … )

    En librairies, TT clubs et magasins de sport...

     Les distraits qui ne profiteraient pas de l'offre de prévente pourront acquérir l'ouvrage au prix de 18 € à partir du 21 septembre dans les bonnes librairies (N.B. s'il ne l'a pas de stock, votre libraire peutaisément nous le commander via la Banque du Livre), auprès des clubs qui ont décidé de le proposer à leurs membres (les clubs intéressés et qui n'auraient pas reçu notre courrier à leur intention peuvent toujours nous contacter par courriel ou par téléphone!), ainsi que de certains magasins de sport (actuellement les 4 magasins Dandois Sport, les chaînes Di Sport, Go Sport et autres n'ayant pas encore réagi à nos propositions de partenariat).

  • Journées du Patrimoine 2007 en Wallonie

    LES FORTS DE PONTISSE ET DE LIERS

    Premier ouvrage à paraître dans la collection Arès, le livre de Daniel BASTIN a été présenté ce vendredi 7 septembre à Herstal 

      Les Journées du Patrimoine 2007 en Wallonie, ce week-end des 7 et 8 septembre, sont dédiées au patrimoine militaire. La Belgique ayant, au fil des siècles, été fréquemment le champ de bataille des nations européennes, les lieux à visiter ne manquent pas... Memogrames a choisi d'apporter sa contribution à ces journées en publiant un magnifique ouvrage consacré aux forts de Pontisse et de Liers, situés sur le territoire de la commune de Herstal. Ce livre dû à Daniel Bastin, un Herstalien féru d'histoire militaire et spécialiste des fortifications liégeoises, a été présenté à la presse ce vendredi 7 septembre après-midi et au public en soirée, à l'occasion de la conférence que donnait l'auteur au Musée communal de Herstal, en présence du Député-Bourgmestre Frédéric Daerden (qui a préfacé l'ouvrage) et de plusieurs échevins. Evidemment, Daniel Bastin sera présent au fort de Pontisse tout le week-end : il y guidera les visiteurs dans les entrailles du fort et dédicacera son livre, Les Forts de Pontisse et de Liers, frères d'armes herstaliens, premier ouvrage à paraître dans notre nouvelle collection Arès (dieu grec de la guerre). 

      Le livre de Daniel Bastin, au format 22 X 28, compte pas moins de 240 pages, illustrées par plus de 200 documents photographiques, dont beaucoup sont inédits. Le livre est proposé en librairie au prix de 45 €. Toutefois, il est disponible au prix de lancement  de 40 € durant les journées du patrimoine 2007, exclusivement sur le site du fort de Pontisse.  Le public liégeois qui n'aurait pas l'opportunité de se rendre ces 8 et 9 septembre au fort de Pontisse pourra acquérir le livre au Musée communal d'Herstal et à la librairie Agora-Béranger. D'autres librairies liégeoises seront approvisionnées dans les prochains jours.

      Pour rappel, au 19e siècle, les autorités belges, soucieuses de préserver l'indépendance et la neutralité du pays, entreprirent l'édification de divers édifices militaires à nos frontières. C'est dans cette perspective que la place fortifiée de Liège fut dotée, en plus de la citadelle, d'un chapelet de douze forts. Ce mécanisme de fortifications constitua, en 1914 et en 1940, un obstacle sur la route de l'armée allemande.   

       Malgré une bibliographie abondante à propos de la position fortifiée de Liège et des péripéties relatives à son héroïque résistance à l'envahisseur, tout n'a pas été dit. Heureusement, des passionnés compulsent les archives, dégagent et entretiennent les sites et veillent à leur mise en valeur historique et touristique. D'aucuns de ces passionnés ont publié articles et brochures à propos des différents forts. Toutefois, à ce jour, aucune publication n'avait été consacrée aux frères d'armes herstaliens que sont les forts de Pontisse et de Liers. Cette lacune sera comblée dès septembre 2007, grâce au travail de longue haleine mené par Daniel Bastin. Son ouvrage, Les Forts de Pontisse et de Liers, paraîtra en effet début septembre, à l'occasion des Journées du Patrimoine, consacrées, en 2007, au patrimoine militaire.

      L'ouvrage est préfacé par Frédéric Daerden, le député-bourgmestre de Herstal : "Consciente de l’importance de notre héritage, notre administration se préoccupe depuis de nombreuses années de les mettre en valeur par le biais de son Musée communal d’une part, et aussi par différentes initiatives ponctuelles, d’autre part.Toutefois, cette quête permanente d’informations et de témoins de l’histoire locale ne serait possible sans ces nombreux passionnés qui consacrent leur temps et leur savoir à la sauvegarde du passé. Daniel Bastin figure en bonne place parmi ceux-ci. Par l’ouvrage qu’il consacre aux forts de Pontisse et de Liers, construits en 1888, il comble un vide dans notre histoire militaire. (…) Je ne peux que me réjouir de la publication de ce livre et en remercier chaleureusement son auteur."

     

    fort de pontisse 1910 - blog

     

     

  • Compte IBAN de Memogrames - rectificatif

    AVIS IMPORTANT A NOTRE CLIENTELE :
    Les personnes souhaitant souscrire à l'une de nos nouveautés et verser le montant dû  sur notre compte bancaire 132-5145967-61 auprès de Delta Lloyd depuis un compte hors Belgique seront attentives à sa déclinaison IBAN, à savoir : BE62 1325 1459 6761 - swift BNAGBEBB  (et non BE73 .... comme mentionné précédemment par erreur sur le présent site et dans divers folders).
    Par contre, notre autre compte Delta Lloyd 132-5145966-60 (habituellement utilisé par nos partenaires professionnels) se décline bel et bien, dans la codification IBAN, comme suit : BE73 1325 1459 6660 - swift BNAGBEBB   

    Nous nous excusons auprès de celles et ceux à qui cette erreur aurait occasionné des soucis.

    ET... BONNES NOUVELLES...
    Par contre, nous vous confirmons que les livres 75 ans de Ping-Pong en Belgique (collection Héraclès), Occultistes et Francs-Maçons (essai de Jacques Cécius) et Les Fourmis maçonniques (album de dessins humoristiques de SaT) - (tous deux dans la collection Hiram) et Les Forts de Pontisse et de Lhiers (collection Arès) sortent actuellement de presse et nous parviendront d'ici quelques jours. Les envois postaux seront donc effectifs avant le 15 septembre (sous réserve de paiement effectif). Encore un peu de patience !  

     

     

  • Rentrée littéraire chez Memogrames

    La rentrée de septembre sera chaude chez Memogrames… avec cinq titres à paraître entre fin août et la mi-octobre, le démarrage de deux nouvelles collections et notre présence à 3 rendez-vous littéraires (Soignies les 25 et 26 août, Ecaussinnes les 29 et 30 septembre, Musson les 5, 6 et 7 octobre – nous en reparlerons prochainement). D'autres titres sont en préparation et paraîtront encore en 2007. Rappelons quelles sont ces cinq nouveautés de rentrée, auxquelles d'autres articles font référence plus complètement sur ce blog.

     

    75 ans de ping-pong en Belgique,

    COVER ping-pong blog

     

     

    Par André Damman, Etienne Bailly, Jacques Limage, Jean Lafleur. Préface de Jacques Rogge, président du Comité International Olympique. 

    Un ouvrage de 156 pages au format 22 X 22 – plus de 100 documents photographiques. L'ouvrage inaugure notre collection Héraclès, du nom de ce dieu grec le plus sportif du Panthéon.

     

    ISBN 2-930418-25-7 - Prix public : 18 € - en souscription : 15 €

     

    Le vendredi 31 août dès 19h.00, grande première pour 75 ans de ping-pong en Belgique, à l'occasion de l'Assemblée générale des clubs namurois de tennis de table, dans les locaux du Kobelco Vedrinamur ( rue fond de Bouge, 43 - 5020 VEDRIN) Jean Lafleur initiateur de ce projet, et ses comparses seront présents pour dédicacer le livre.

     

    Les Forts de Pontisse et Liers, frères d'armes herstaliens,

    couverture_Pontisse___blogPar Daniel Bastin, préface de Frédéric Daerden, député-bourgmestre de Herstal. Un ouvrage de 240 pages au format A4 – plus de 200 documents photographiques, ainsi que le carnet de campagne (version intégrale) du Capitaine-Commandant Fernand Pire, commandant du fort de Pontisse en mai 1940. Cet ouvrage inaugure la collection Arès (du nom du dieu grec de la guerre et de la colère). ISBN 2-930418-26-5 – Prix public : 45 € - en souscription à 40 €

     

    Le livre sera présenté le vendredi 7 septembre à l'occasion de la conférence de Daniel Bastin au musée communal de Herstal. L'auteur le dédicacera sur le site même du fort de Pontisse, accessible aux visiteurs les 8 et 9 septembre, dans le cadre des journées du patrimoine 2007, dédiée au patrimoine militaire.

     

    Occultistes et Francs-Maçons,

    Par Jacques Cécius,

    Couverture_occultiste_page_1_blogUn essai très fouillé dans la collection Hiram, dédiée à la pensée et à la mémoire maçonniques.

    240 pages au format A5. ISBN 2-930418-23-0 – prix public : 21 € - en souscription : 18 €

     

    Présentation à la presse spadoise le vendredi 21 septembre à la librairie Pesesse, à Spa, séances de dédicaces les 22 & 23 septembre, à Liège, Charleroi et Bruxelles (détails à préciser).

     

     

     

     

    cover pour blog

     

     

     

    Les Fourmis Maçonniques

    , du dessinateur français SaT. Un magnifique album de dessins humoristiques, de 96 pages N&B et couleurs, format 22 X 22.

    La présentation de cet album à la presse et les dédicaces en Belgique seront jumelées avec celles d'Occultistes et Francs-Maçons. L'album constituera le 5e titre publié dans la collection Hiram depuis son lancement en février 2006 avec le livre de Georges Geyduschek dédié à Mozart, Les Derniers Jours d'Amadeus.

    ISBN 2-930418-27-3 – prix public : 18 € - en souscription : 15 €

     

    Le Crâne transparent – De Schedel Doorgelicht – A Transparent Skull - Histoire illustrée de la neuroradiologie

    Par le Professeur René Van Tiggelen, conservateur du Musée belge de la radiologie. Ouvrage de vulgarisation scientifique trilingue néerlandais-français-anglais, de 240 pages au format A4 à l'italienne, intégralement en quadrichromie.

    ISBN2-930418-24-9 – prix public : 54 € - en souscription : 45 €

     Crâne transparent-blog

    L'ouvrage sera présenté à la presse et au monde médical à l'occasion d'une cérémonie organisée sous l'égide des deux Académies de médecine, francophone et néerlandophone, au Palais des Académies, le 18 octobre 2007.
  • Héraclès : nouvelle collection dédiée aux sports

    COVER ping-pong blog 75 ans ? Une durée de vie pour nombre de nos compatriotes, parfois… plus. 75 ans ? La vie du tennis de table en Belgique, puisque la date de naissance de la fédération nationale se situe en décembre 1931. Et depuis ?  Pas une ligne, pas un ouvrage pour relater ces trois quarts de siècle d’existence. Certes, des clubs, des provinces ont-ils relaté la vie de leur sport dans leur ville, dans leur région. Mais rien de comparable pour le pays.

       Quatre amateurs ont décidé de combler cette lacune, avec la complicité de l'éditeur de la Mémoire, Memogrames : André Damman, ancien champion dans la spécialité, mais surtout l’homme qui connaît tout… dans le ping. Etienne Bailly, joueur de haut niveau, ancien champion de Belgique, grand connaisseur, correspondant pour un des principaux journaux francophones du pays  Jacques Limage, journaliste & photographe. Jean Lafleur, journaliste, chroniqueur sportif, spécialiste du ping et confident de nombreux pongistes.

         ping image blog 2

     

       Préfacé par le Président du CIO, Jacques ROGGE, le livre des quatre « mousquetaires » précités compte 156 pages au format 22 X 22 cm et est illustré de près de 100 documents photographiques, dont des inédits. L'ouvrage évoque les débuts héroïques, l'évolution des structures, le tandem Maçon-Stencel, l'ascension de la nouvelle génération de champions, les années Saive,  l'Adeps, le Bloso, les dames qui font rêver et les entraîneurs qui font gagner, les fabricants qui innovent, les dirigeants qui dynamisent la discipline, les arbitres qui… et même les collectionneurs !

       Le livre répertorie également les présidents, secrétaires généraux, sélectionneurs, entraîneurs… les médaillés belges aux "mondiaux" et aux "Europeos", les championnats interna-tionaux de Belgique, les pongistes "sportifs et sportives de l'année", les palettes d'or, d'argent et de bronze, les lauréats du trophée Victor Barna et de multiples résultats de 1933 à nos jours. Bref, plus qu'un livre, c'est LA BIBLE du ping-pong belge qui est enfin disponible !!!

     

    ping image blog 1

     

    LA PAROLE AUX AUTEURS…

    Jean Lafleur : j’ai tâté de cette discipline vers douze ou treize ans. J’y ai fait connaissance de gens attachants dont certains, retrouvés trente ans plus tard pour raisons professionnelles et qui méritaient de pas être oubliés.

    André Damman : La perte des archives officielles de la fédération, disparues ou éparpillées, est un handicap que je m’efforce de réparer depuis pas mal d’années ; ce livre sera aussi une occasion de souligner le rôle de personnes qui ont apporté leur pierre à la construction du tennis de table belge .

    Etienne Bailly :  J’ai eu la chance de vivre le passage du ping-pong au tennis de table, j’ai voulu apporter mon témoignage et ma collaboration, donner un coup de main ou plutôt un coup de… palette à mes amis André, Jacques et Jean.

    Jacques Limage : Le sport a toujours fait partie intégrante de ma vie ; Jean, que je connais depuis plus de cinquante ans, m’a fait découvrir le tennis de table, je tenais à l’en remercier concrètement en lui apportant ma collaboration.

     

    75 ans de ping-pong en Belgique est proposé au public belge en souscription jusqu'au 20/09/2007 au prix de 15 € au lieu de 18 € (pour les autres pays de l'U.E., prévoir 3 € supplémentaires de frais d'envoi). Copiez le bon de souscription ci-dessous, complétez-le et renvoyez-le nous par mail (memogrames@yahoo.fr), par fax (+32 (0)2 465 36 87) ou par courrier postal (Memogrames 13, rue des Sept Etoiles – 1082 Bruxelles).   

       N'oubliez pas de procéder à votre virement. SVP : pas de chèques bancaires, ni de mandats postaux.

     

    Je souscris au livre 75 ans de Ping-Pong en Belgique.

    Nom, Prénom :

     

    ……………………………………………………………………… 

    Adresse de livraison

     

    ……………………………………………………………..……… 

     

    Code postal : ……  Localité : …………………………

     

    Je paie maintenant sur le compte Delta Lloyd de Memogrames 132-5145967-61

    ( Depuis l'étranger : IBAN : BE73 1325 1459 6761  Swift : BNAGBEBB )

    avec la communication : Ping-pong  

    Attention : envoi uniquement après paiement !

     

    Après le 20 septembre, le livre sera disponible en librairie, dans certains magasins de sport (notamment les magasins Dandois Sports) et auprès de divers clubs au prix de 18 €. Il pourra aussi être commandé directement chez l'éditeur au prix de 17 €, frais postaux pour la Belgique inclus.

     

     

  • Collection Arès : la mémoire des temps de guerre...

    LES FORTS DE PONTISSE ET LIERS

    Frères d'armes herstaliens

     

    couverture_Pontisse___blog

    Les fortifications militaires d'Herstal sous la loupe de Daniel BASTIN: Un livre à paraître mi-septembre dans la nouvelle collection Arès

       Au 19e siècle, les autorités belges, soucieuses de préserver l'indépendance et la neutralité du pays, entreprirent l'édification de divers édifices militaires à nos frontières. C'est dans cette perspective que la place fortifiée de Liège fut dotée, en plus de la citadelle, d'un chapelet de douze forts. Ce mécanisme de fortifications constitua, en 1914 et en 1940, un obstacle sur la route de l'armée allemande.   

     

       Malgré une bibliographie abondante à propos de la position fortifiée de Liège et des péripéties relatives à sa résistance à l'envahisseur, tout n'a pas été dit. Heureusement, des passionnés compulsent les archives, dégagent et entretiennent les sites et veillent à leur mise en valeur historique et touristique. D'aucuns de ces passionnés ont publié articles et brochures à propos des différents forts.

       Toutefois, à ce jour, aucune publication n'avait été consacrée aux frères d'armes herstaliens que sont les forts de Pontisse et de Liers. Cette lacune sera comblée dès septembre 2007, grâce au travail de longue haleine mené par Daniel Bastin. Son ouvrage, Les Forts de Pontisse et de Liers, paraîtra en effet début septembre, à l'occasion des Journées du Patrimoine, consacrées, en 2007, au patrimoine militaire.

       Le livre de Daniel Bastin, au format A4, compte pas moins de 240 pages, illustrées par plus de 200 documents photographiques, dont beaucoup sont inédits. Le livre sera proposé en librairie au prix de 45 €. Toutefois, il est disponible dès à présent et jusqu'au 16 septembre en souscription au prix promotionnel de 40 €.

       L'ouvrage est préfacé par Frédéric Daerden, le bourgmestre de Herstal, lequel mesure toute l’importance du travail accompli par Daniel Bastin : "Consciente de l’importance de notre héritage, notre administration se préoccupe depuis de nombreuses années de les mettre en valeur par le biais de son Musée communal d’une part, et aussi par différentes initiatives ponctuelles, d’autre part. Toutefois, cette quête permanente d’informations et de témoins de l’histoire locale ne serait possible sans ces nombreux passionnés qui consacrent leur temps et leur savoir à la sauvegarde du passé. Daniel Bastin figure en bonne place parmi ceux-ci. Par l’ouvrage qu’il consacre aux forts de Pontisse et de Liers, construits en 1888, il comble un vide dans notre histoire militaire. (…) Je ne peux que me réjouir de la publication de ce livre et en remercier chaleureusement son auteur."

     

    fort_de_pontisse_1910___blog

     

    DOCUMENT INÉDIT…

    10 mai 1940. La journée du 9 se termine pour le personnel par une agréable nouvelle. A 17 heures, un coup de téléphone de l’E.M. de régiment annonce le rétablissement des congés de détente à la date du lendemain. Le bruit a tôt fait de circuler et l’appel de 18 heures voit un lot de figures réjouies rassemblées. Après la tension des derniers temps et la multiplicité des alertes depuis un mois, les hommes se demandent si ces mesures répondent à une menace sérieuse ou bien est-ce pour les tenir en haleine ? Ils ne comprennent pas toujours le pourquoi des restrictions apportées à leurs heures de sortie et à l’éloignement permis. Mais petit à petit s’est formée une philosophie du mobilisé qui leur fait accepter avec le sourire les diverses servitudes de cette période transitoire qui n’est plus le temps de paix mais pas encore la guerre. Au surplus, la classe 40 sous les armes depuis le mois de janvier a vu son instruction menée tambour battant sous l’impulsion, le dynamisme de son instructeur le lieutenant Rocour et de ses sous-officiers. Les tout jeunes sont venus infuser à la garnison un sang nouveau et le mois de mai les trouve prêts à partager le service des anciens, heureux de pouvoir manifester leur activité d’une façon concrète. Peu après minuit une communication téléphonique de l’E.M. Rgt. prévient le commandant du fort qu’il faut s’attendre à de grands événements. Quand à 0H40 une nouvelle communication de la même autorité avertit : « Alerte Alfred, Territoire menacé. » Le temps de vérifier si le prénom est bien celui inclus dans le pli secret déposé au corps de garde et le personnel indispensable est alerté ainsi que tous les services extérieurs, cantonnement de repos, postes d’observation, poste de MiCA. Pendant que l’on demande à l’E.M. Rgt. confirmation de l’ordre donné, toutes les coupoles sont occupées, prêtes à entrer en action. (…)

    Extrait du journal de campagne du Capitaine Fernand Pire, Commandant du fort de Pontisse en mai 1940, intégralement reproduit dans le livre de Daniel Bastin.

     

    Pour souscrire, faites un copié-collé du bon ci-dessous et renvoyez-le à MEMOGRAMES par fax (+32(0)2

    BULLETIN DE SOUSCRIPTION AU LIVRE DE DANIEL BASTIN,

    LES FORTS DE PONTISSE ET DE LIERS

     

    Je soussigné

     

    NOM, Prénom : …………………………………………………

    Domicilié (adresse complète) :

     

    …………………………………………………………………….…..

     

    Code postal : ……  Ville : ……………………………...…..…

     

    Pays : ………………………………………..................….……..

     

    Adresse e-mail : …………………………………................… 

    Tel. …………………………….............................................…

     

    Souscris au livre de Daniel BASTIN, Les Forts de Pontisse et Liers, à paraître chez Memogrames en septembre 2007, à l'occasion des Journées du Patrimoine 2007, dédiées au patrimoine militaire.

    Je verse la somme de 40 € (incluant les frais d'envoi postaux en Belgique) ou 45 € (pour un envoi dans un autre pays de l'Union européenne) sur le compte Delta Lloyd 132-5145967-61 (depuis l'étranger, virement international vers le compte IBAN BE73 1325 1459 6761 – Code BIC : BNAGBEBB – ATTENTION : ni chèque ni mandat  international, SVP). Le livre me sera envoyé à l'adresse mentionnée durant la première quinzaine de septembre, après paiement.

     

     

     

       

  • SOIREE LITTERAIRE BELGO-ITALIENNE A CHARLEROI

    EUGÈNE MATTIATO & PRIMO LEVI

    Deux hommes devenus écrivains par devoir de mémoire

    soirée Marchienne 13 juin 06-panoramique-blog

       Près de cinquante personnes étaient présentes ce mercredi 13 juin à la Bibliothèque Marguerite Yourcenar de Marchienne-au-Pont pour la soirée littéraire belgo-italienne organisée par Memogrames, sous le haut patronage du Consul d'Italie à Charleroi, Monsieur Francesco Ercolano et en présence de Marie-Louise Mattiato, la veuve de l'écrivain carolorégien venu d'Italie à l'âge de quatorze ans. La salle d'honneur du Château de Cartier, parsemée de sculptures de l'exposition "Première coulée", était quasi trop petite…

    soirée Marchienne 13 juin 06-3orateurs-blog   Après le mot de bienvenue par Serge Budahazi, bibliothécaire responsable des lieux, et le discours du Consul d'Italie Francesco Ercolano, le directeur de Memogrames, Luc Verton, introduisit la conférence.  Il expliqua pourquoi il était possible d'associer Eugène Mattiato et Primo Levi, non seulement parce que sa maison d'édition a publié un roman du premier et une interview inédite du second, non seulement car ils sont tous deux Italiens, mais essentiellement parce que, l'un et l'autre, bien qu'issus de milieux et ayant eu des parcours très différents, étaient venus à l'écriture par devoir de mémoire. L'un pour témoigner des conditions de vie et de travail de la classe ouvrière, l'autre pour témoigner des conditions de vie et de détention des déportés des camps de concentration nazis.

       Catherine Petitjean a ensuite détaillé le cheminement intellectuel de Primo Levi vers l'écriture et commenté son perpétuel souci de mémoire. Luc Verton a poursuivi par une mise en parallèle de la vie d'Eugène Mattiato et de la transposition de son vécu dans son œuvre romanesque, pour témoigner de la vie réelle de la classe ouvrière, trop souvent dénaturée, à son goût, par l'essentiel des auteurs bourgeois. Il a également profité de l'événement pour annoncer, d'une part, la publication prochaine d'autres romans inédits d'Eugène Mattiato, d'autre part, la mise sur pied, dans les prochains mois, d'une Fondation Eugène Mattiato, chargée prioritairement d'entretenir le souvenir de l'écrivain italo-belge et de promouvoir son œuvre. Marie-Louise Mattiato, qui ignorait tout de cette initiative de l'éditeur, en complicité avec quelques amis et disciples de l'écrivain, était particulièrement émue par cette annonce.

    soirée Marchienne 13 juin 06-Verton annonce fondation Mattiato  La soirée s'est, bien évidemment, terminée autour du verre de l'amitié, offert par le Consul général. D'excellents vins blancs et rouges venus d'Italie, pour agrémenter d'agréables conversations autour des deux auteurs mis à l'honneur. Bref, une conférence en duo que Memogrames est disposé à programmer en d'autres lieux, notamment à l'invitation d'associations culturelles italiennes.
    Photos : Maurice Robert