Voltaire

fondation auschwitz

  • Une exposition à voir, un livre à lire !

    PRIMO LEVI, PUISQUE C'EST UN HOMME

        PRIMO LEVI ENTRE ECRITURE ET TRADUCTION 

    Primo levi - portrait par CPPrimo Levi est unanimement reconnu en tant qu'une des figures emblématiques du témoignage des survivants des camps de concentration et d'extermination nazis. Sa volonté de donner une dimension universelle à son témoignage est l'une des principales qualités qui lui soient reconnues. Mais il serait injuste et réducteur de ne voir en lui qu'un témoin de l'univers concentrationnaire. Véritable intellectuel engagé, Primo Levi nous a laissé une œuvre majeure, aux facettes multiples.

       À l'initiative conjointe de la Fondation Auschwitz et de l'asbl Mémoire d'Auschwitz, l'exposition Primo Levi, puisque c'est un homme, sera présente à Bruxelles du 25 avril au 3 juin 2008, à l'Espace 27 septembre (Atrium de la Communauté française, Boulevard Léopold). Cette exposition a été conçue par le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation (Ville de Lyon). Le Professeur Philippe Mesnard, conseiller scientifique de la Fondation Auschwitz et grand spécialiste de Primo Levi, en est le commissaire.

       L'exposition compte une centaine de pièces reproduites en fac-similés (manuscrits, tapuscrits, livres et de nombreuses photos inédites à ce jour). Elle se répartit en quatre périodes :

    - ses années de formation à Turin, son entrée en résistance et sa déportation jusqu'en 1945;

    - la mise en place de l'œuvre et de ses dispositifs entre 1946 et 1966;

    - la reconnaissance progressive de l'écrivain et la reconnaissance unanime du témoin exemplaire, de 1966 à 1982;

    - la fatigue du témoin, de 1982 à 1987.

       L'exposition se clôture par une section consacrée à la mémoire de Primo Levi après sa disparition tragique en 1987, c'est-à-dire son suicide selon la thèse officielle, une version que certains – dont Catherine Petitjean – réfute au profit d'une chute purement accidentelle dans l'escalier de son immeuble à Turin.

       Memogrames sera présent à cette occasion, puisque notre maison d'édition a publié en 2007, à l'occasion du vingtième anniversaire de la disparition du célèbre écrivain juif italien, l'interview inédite que Catherine Petitjean avait réalisée en 1980, dans le cadre de son Mémoire de fin d'étude de traductrice interprète. Rappelons les caractéristiques de ce livre : format 22 X 22, 80 pages, vendu au prix de 13 € - ISBN 2-930418-22-2. Préfacé par le Professeur Philippe Mesnard, le livre comporte une introduction de Catherine Petitjean, suivie de l'interview en italien et dans ses traductions française et anglaise. Illustrations par l'auteur, réalisées lors de l'interview en 1980.

       Lors de la parution du livre en mars 2007, Catherine Petitjean avait répondu à nos questions. Il suffit de cliquer sur le portrait de l'écrivain qu'elle réalisa en 1980 pour y accéder.