Voltaire

viol

  • "TA GUEULE, MON AMOUR!"

       La violence conjugale est un fait quotidien dans la plupart des pays du monde.  Sous certaines latitudes ou au nom de certains dogmes, cette violence est même légitimée et la « rebelle » est volontiers condamnée plutôt que son bourreau. Mais la violence conjugale n’est pas un phénomène exotique : elle sévit également chez nous, quotidiennement. Le député socialiste bruxellois Mahfoudh Romdhani s’est penché sur la question. Memogrames coédite, en partenariat avec les Femmes Prévoyantes Socialistes, son ouvrage intitulé Ta Gueule, mon Amour. (La lutte contre la violence conjugale).

    L’AUTEUR. Interrogé quant à sa biographie, il répond volontiers : « Qui suis-je ? Mafhoudh Romdhani, une pierre venue du désert, dont l’une des faces plonge ses racines dans la terre et l’autre scrute les tonnerres du ciel… »

    Plus prosaïquement, Mafhoudh Romdhani, réfugié politique tunisien ayant choisi la Belgique pour terre d’asile en 1969 et opté pour la nationalité belge en 1986, est ingénieur en sciences nucléaires de
    formation. Militant socialiste, il est député régional depuis 1995, vice-président du Parlement francophone bruxellois et chef du groupe PS au Conseil communal de Bruxelles-Ville, où il siège depuis 1994.  Musulman et laïc, celui qui fonda le Centre laïque arabo-musulman est aussi président de la Société bruxelloise de Crémation. Il a précédemment publié Lettre à un électeur du Vlaams Blok et Europe-Monde arabe : les indispensables retrouvailles. La condition féminine, les droits des femmes, l’égalité des sexes, … sont des sujets de préoccupation de longue date chez Mafoudh Romdhani. Adolescent, il contestait déjà auprès de son père le fait que ses sœurs ne puissent entreprendre des études secondaires à l’instar des garçons de la famille : et il obtint gain de cause !

    Cover web Ta gueule mon amour, RomdhaniLE LIVRE. La violence conjugale est, sans doute, aussi ancienne que l’humanité, mais il aura fallu les années 1960-1970 et l’avènement du féminisme pour que la société prenne conscience de l’ampleur du phénomène et s’autorise à intervenir dans ce qui relevait jusque-là exclusivement de la sphère privée. Répression et accueil des victimes ont depuis ouvert la porte à d’autres évolutions : sensibilisation du pouvoir judiciaire et nouvelle organisation de travail, prise en charge des auteurs de violences, identification des différentes formes de violences et du cycle répétitif des violences physiques, mise en relation des violences avec les rôles sociaux, les rapports de pouvoir et de domination. Confrontation des acteurs sociaux avec des formes nouvelles liées à l’immigration telles que, par exemple, les mariages forcés et les crimes d’honneur.

       En donnant la parole aux acteurs de la prise en charge dans notre pays, mais aussi aux victimes, Mahfoudh Romdhani le rappelle : la violence conjugale n’a pas fini de faire couler l’encre et les larmes !

       Le livre de Mahfoudh Romdhani est construit en deux temps. Tout d’abord, une série de témoignages prouvant que la violence conjugale prend des formes bien plus graves que la scène de jalousie émaillée de noms d’oiseaux ou la gifle trop spontanée. Ensuite, l’auteur dresse un inventaire des moyens de lutte déployés depuis plusieurs décennies, tant sur le plan associatif qu’au niveau de la police et de la justice. 

       Et l’auteur de conclure sur la nécessité d’une action éducative auprès des jeunes générations si l’on veut enrayer le phénomène de la violence conjugale (et de la violence en général).

       Les Femmes prévoyantes socialistes, qui coéditent le livre aux côtés de Memogrames, ont aussi apporté leurs pierres à l’édifice : une préface de Dominique Plasman, leur Secrétaire générale, une contribution scientifique de Liliane Leroy, psychologue chargée d’études aux FPS et, en annexe, plusieurs pages de renseignements pratiques à l’usage des victimes, apportent évidemment une touche féminine et féministe au travail du député bruxellois.

       Les FPS organiseront une série de débats à travers toute la Communauté française autour de ce livre, par ailleurs disponible en librairie.

    Mahfoudh Romdhani, Ta Gueule, mon Amour, ISBN 2-930418-37-0, éd.Memogrames/FPS, 19 €.